Togo: Marc Aboflan entretient les responsables de médias sur la JTI

0
317
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Reporters Sans Frontières (RSF) sensibilise les patrons de presse sur la Journalism Trust Initiative (JTI). Une session de présentation de cet outil s’est tenue vendredi dernier à Lomé. Il a été question d’amener ces journalistes à s’engager dans le processus de certification de la JTI afin de bénéficier de ses avantages.

La rencontre était axée sur le thème : « JTI en tant qu’outil, standard et écosystème, quel apport pour la presse togolaise dans un contexte de réforme ? ».

Selon Marc Aboflan, responsable Afrique de RSF, l’objectif est de le faire découvrir aux journalistes qui ne connaissaient pas la JTI et de suivre ceux qui la connaissent déjà en leur apportant les nouvelles informations.

« La JTI est un label qualité pour les médias. C’est un outil qui permet aux médias de montrer la qualité de leur travail et de s’assurer qu’ils font leur travail conformément à toutes les règles professionnelles requises. Complètement digitalisé, il est utilisé par plusieurs médias pour montrer la fiabilité de leur pratique de média », a-t-il laissé entendre.

M. Aboflan ajoute que la JTI permet aux médias de s’autoévaluer, de savoir si leur travail respecte l’éthique et la déontologie du journalisme. Et aussi, de pourvoir valoriser et monétiser leur travail par rapport au public et aux partenaires.

« Une fois que vous vous engagez à faire un travail de qualité, il y a des avantages associés qui vous permettent de continuer. Ces avantages sont de divers ordres que ce soit au niveau des partenaires, de l’indexation algorithmique ou des ressources allouées par les plateformes et les différents annonceurs », a-t-il dit.

Notons que la JTI travaille aussi avec des Etats pour permettre aux médias certifiés de bénéficier des avantages pécuniers.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro