Togo: l’OMS appuie les autorités locales dans la maîtrise des outils de gestion de crise

0
639
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Les préfets et les maires et leurs secrétaires généraux ont suivi respectivement du 5 au 7 octobre et du 11 au 13 octobre derniers une formation en mode virtuel sur la communication sur les risques et engagement communautaire (CREC) en période d’urgence. Organisée par l’Organisation mondiale de la santé au Togo (OMS), cette formation a permis de renforcer leurs capacités en matière de communication liée aux urgences, dans une approche « Onehealth » (une seule santé), dans la gestion des urgences sanitaires en cas d’épidémies, d’épizooties ou de catastrophes naturelles majeurs.

L’objectif est de mettre en place un pool de formateurs au sein du personnel de ces institutions capable de former les autres acteurs sur le terrain.

Selon les organisateurs, ces séances de formation visent à amener les participants à maîtriser les outils de gestion de crise notamment la communication de crise pour faire face valablement aux situations d’urgence sanitaire. Elles font suite à la crise sanitaire de la maladie à virus Covid 19 que traverse le monde entier depuis 2019.

De son côté, le formateur, Rodrigue Barry a salué la participation active et l’adhésion des participants aux séances de formation.

« Les maires et les préfets ainsi que leurs secrétaires généraux ont fait preuve d’ouverture d’esprit car ils sont des intellectuels. Ils ont reconnu que cette formation est un plus pour eux. Nous leur avons dit ce qu’ils doivent faire sur le terrain. Au lieu de demander où est le vaccin contre le paludisme, ils doivent plutôt jeter un coup d’œil dans l’environnement pour voir s’il y a des zones où l’eau stagne ou bien est-ce que des rues sont propres…. Ainsi ils aurons soutenu le ministère de la santé et contribué au bien être de leur communauté », a-t-il déclaré.

Le préfet de Kloto, Bertin Assan a relevé l’importance de cette formation pour mieux gérer les situations en période de crise.

« En tant que des représentants du pouvoir central, nous sommes appelés à gérer beaucoup de situations avec les différents services déconcentrés de l’Etat. Tous les préfets et maires ont eu à exprimer leur satisfaction après cette formation et nous demeurons ouverts pour d’autres formations qui vont nous permettre de mieux assumer nos responsabilités pour le bien de nos populations », a-t-il indiqué.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro