Togo: Des acteurs de l’assainissement outillés sur de normes internationales

0
283
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

La Haute Autorité de la Qualité et de l’Environnement (HAUQE) a entretenu les 25 et 26 août à Lomé les acteurs de l’assainissement sur les normes internationales ISO 24 521, ISO 30 500 et ISO 31 800. C’était au cours d’un atelier organisé avec l’appui de l’Association sénégalaise de normalisation (ASN). L’initiative vise essentiellement à faire suivi de la formation déjà réalisée et à renforcer les services techniques, les associations de consommateurs et la société civile sur l’utilisation des normes en soutien aux politiques publiques et de la réglementation.

De façon spécifique, la rencontre a permis de sensibiliser les acteurs sur les normes ISO 31 800, ISO 30 500 et ISO 24 521, les systèmes d’assainissement autonome et l’utilisation des normes en soutien des politiques publiques, de la réglementation et des services fournis.

De même, elle a mis l’accent sur la promotion de la mise en place des plans d’action pour la mise en œuvre de technologie dans le secteur de l’assainissement et de nouer un partenariat entre la HAUQE et l’ASN pour la promotion de la normalisation et activités connexes.

Selon le président de HAUQE, Laré Arzouma Botse, cette rencontre permet aux différents acteurs de mieux maîtriser ces normes de l’assainissement autonome afin d’accompagner le développement des efforts du Togo.

« La mise en pratique de ces trois normes internationales contribueront au développement du secteur de l’eau et de l’assainissement. Elles permettront de réaliser les objectifs du développement durable ODD 6 et d’appuyer les pays qui sont membres à pouvoir les utiliser afin d’atteindre rapidement les objectifs du développement durable avant l’échéance 2030 », a-t-il ajouté.

Il s’est également agi au cours de la présent atelier de former les acteurs sur la norme ISO 31 800 pour venir compléter les deux autres à savoir ISO 30500 et ISO 24521 afin de permettre au Togo d’utiliser ces outils pour atteindre très rapidement les objectifs de développement durable.

Ouvrant les travaux de l’atelier, le directeur de cabinet du ministère en charge du commerce, Vinyo Mensah a indiqué que l’accès aux installations d’assainissement adéquates est un droit humain fondamental et un facteur qui contribue au développement dans des domaines tels que l’agriculture, l’énergie, la résilience face aux catastrophes, la santé, l’environnement et, enfin, la croissance économique.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro