Ayiza: Adedze aux côtés des siens de la préfecture de Zio

0
245
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Les natifs de la préfecture de Zio ont célébré samedi dernier à Tsévié la 50è édition de la fête traditionnelle, Ayiza. Placée sous le thème : « Ayiza, facteur de cohésion sociale et de développement durable de la préfecture de Zio », la célébration a été rehaussée par la présence du premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, du ministre du commerce, Kodjo Adedze, natif du milieu et du ministre de l’environnement, Katari Foli-Bazi, représentant son collègue de la culture.

Les fils et filles de Zio ont pris l’habitude. Depuis plus de 50 ans, ils célèbrent leur fête traditionnelle Ayiza à travers un vaste programme d’activités. Ils n’ont pas dérogé à la règle samedi après deux années de suspension pour cause de Covid-19. Ils ont massivement pris part à l’apothéose de leur fête traditionnelle au stade Dr Kaolo à Tsévié.

La manifestation a enregistré la présence de Victoire Tomégah-Dogbé, premier ministre, Kodjo Adedze, natif de la préfecture et ministre du commerce et Foli-Bazi Katari, ministre de l’environnement, représentant son collègue de la culture.

Pour M. Adedze, il est question d’insister sur la nécessité d’être ensemble comme fils et fille de Zio et au-delà, d’un seul peuple, d’un seul pays, le Togo, pour atteindre nos objectifs de développement conformément à la vision affichée du Chef de l’Etat.

« Nous devons vivre avec toute la vigilance qu’il faut, comme un seul peuple contre le fléau sur le terrorisme, l’extrémisme violent que nous connaissons », a-t-il ajouté.

De son côté, M. Foli-Bazi a indiqué que la culture reste la pierre angulaire du développement au Togo.

« C’est pour cela que le gouvernement sous l’impulsion du chef de l’État, l’a inscrite en bonne place dans la feuille de route gouvernementale 2020-2025. C’est dans cette optique, que votre préfecture est appelée à consolider la cohésion sociale en garantissant la fraternité et la convivialité », a-t-il précisé.

Togbui Adzaklo Ehlan IV, chef canton de Gapé Kpodji et président du conseil coutumier de la préfecture de Zio a pour sa part fait l’historique de la fête Ayiza. Il a indiqué que la première édition remonte au 1er avril 1970.

« L’objectif de cette fête est de développer le Zio, conserver la mémoire de nos ancêtres, valoriser leur richesse culturelle et favoriser leur visibilité sur le plan local, national et international pour que l’histoire du peuple Ewé de Zio reste à jamais vivante dans le pays », a laissé entendre la tête couronnée.

Notons que la célébration a été marquée par l’exposition des différents mets préparés avec du haricot et leur dégustation par autorités et les invités.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro