5è Jeux de Solidarité Islamique: les athlètes togolais prêts pour défendre les couleurs nationales

0
199
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Neuf (9) athlètes représenteront le Togo à la 5è édition des Jeux de la Solidarité Islamique prévue du 9 au 18 août prochains à Konya en Turquie. A quelques jours du début de la compétition, le directeur sportif du CNO-Togo, Atsu Anato, le porte-flambeau de la délégation togolaise, Naomi Akakpo et le para-athlète, Ayao Kansa font le point des préparatifs et déclinent leurs objectifs. Occasion aussi d’appeler le peuple togolais à se mobiliser derrière les athlètes pour les galvaniser à hisser haut le drapeau togolais.

Les athlètes togolais vont compétir dans trois (3) disciplines, à savoir l’athlétisme, le tennis de table et le para-athlétisme.

A ce jour, tout est point pour qu’ils puissent faire une bonne prestation lors de ces jeux olympiques.

Pour le directeur sportif du CNO-Togo, Atsu Anato, c’est la sérénité au sein de la délégation togolaise à quelques jours du démarrage des jeux de Konya.

« Nos athlètes sont sereins et ont hâte d’entrer en compétition. Il y a une bonne dynamique, de la bonne humeur et de la concentration au niveau du groupe. Nos ambassadeurs sont conscients des tâches qui les attendent et se sont préparés en conséquence. Les athlètes qui sont pays ont suivi le programme d’entraînement élaboré par les entraîneurs et bénéficié du suivi technique et médical. De même, ceux qui sont en Europe, nous les suivons de près. Donc tout est bien fait pour que les athlètes puissent donner le meilleur d’eux-mêmes », a laissé entendre M. Anato.

Le porte-flambeau de la délégation togolaise, Naomi Akakpo se réjouit de sa sélection pour représenter le Togo à cette compétition.

« Je suis très contente d’avoir été choisie. Il est question de motiver tout le monde dans toutes les disciplines sportives pour pouvoir apporter le maximum de médailles au pays. Je promets au public togolais de faire mon mieux au cours de cette compétition et d’aller le plus loin possible. Je me donnerai à fond et ferai tout ce que je peux pour que tout le monde soit fier de moi », a-t-elle déclaré.

Le para-athlète, Ayao Kansa est allé également dans le même sens.

« Les objectifs pour cette compétition c’est de faire des performances et de remporter des médailles. L’état d’esprit de la délégation à quelques jours du démarrage de ces jeux olympiques c’est la concentration et la motivation pour donner le meilleur de nous-mêmes pendant notre séjour en Turquie. Au public togolais, je demande de nous soutenir et grâce à Dieu nous aurons la victoire », a-t-il dit.

Les Jeux de la Solidarité Islamique sont une initiative de la Fédération Sportive de la Solidarité Islamique (FSSI) créée en 1981 par les pays membres de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI).

Cette 5è édition constitue une grande opportunité pour les athlètes togolais de se confronter à d’autres, afin de jauger de leur état de forme réelle dans le cadre des préparatifs des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 qui vont clôturer l’olympiade 2021-2024.

Au total, vingt-quatre (24) disciplines sportives dont quatre (04) paralympiques sont inscrites au programme, avec 6000 participants de 56 pays attendus. Il y aura en bonus une démonstration sportive du tir à l’arc traditionnel turc.

Rappelons que le Togo avait pris part à la quatrième édition des Jeux de la Solidarité Islamique de Bakou, en Azerbaïdjan en mai 2017, avec huit (08) athlètes dont six (06) hommes et deux (02) femmes qui avaient défendu les couleurs nationales dans cinq (05) disciplines sportives, à savoir l’athlétisme, le judo, le tennis de table, le lancer en fauteuil roulant et le zurkaneh, un sport traditionnel azerbaidjanais.

Voici la liste des athlètes qui vont représenter le Togo à cette 5è édition des Jeux de la Solidarité Islamique :

Tennis de table

1- Atarou ASSOU : Numéro 1 du classement national ces trois dernières années et médaillé de bronze aux championnats d’Afrique de 2018, Catégorie Junior, notre pongiste évoluera en single et double en tennis de table aux Jeux de Konya 2021 ;

2- Mawussi Komi AGBETOGLO : Médaillé de bronze aux championnats d’Afrique par équipe de 2018 et 2019, nanti d’une belle expérience aux Jeux Olympiques de Londres 2012, il est le second pongiste engagé aux Jeux de Konya 2021 en tennis de table dans les épreuves single et double ;

Athlétisme

3- Akouvi Judith KOUMEDJINA : Médaillée d’argent au 100m et de bronze au 200m aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin qui ont connu la participation de quatre (04) pays africains, notre championne nationale est l’un des talents en constante progression. A Konya 2021, elle est engagée dans les épreuves du 100m et 200m ;

4- Médard Kossi NAYO : Médaillé d’or aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin et auréolé de plusieurs participations à des compétitions internationales où il a amélioré son chrono, notre sprinter participera aux Jeux de Konya 2021 dans les épreuves du 100m et 200m en athlétisme ;

5- Maheza ANAMING : A ces Jeux de Konya, notre compatriote évoluera dans son domaine de prédilection, l’épreuve du 5000 m. Très attendue et plusieurs fois médaillée lors des compétitions sportives majeures dont les marathons d’Eiffage au Sénégal et en Gambie, elle a l’occasion de confirmer sa belle progression et de prouver tout le bien qu’on pense d’elle ;

6- Fayza ISSAKA ABDOUKERIM : Avec une participation aux championnats d’Afrique en Ile Maurice, la médaillée d’or aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin est engagée aux Jeux de Konya 2021 dans les épreuves de saut en longueur et triple saut.

7- Naomi Akossiwa Elise AKAKPO : Elle est l’une des attractions du côté de la délégation togolaise. Après sa récente participation aux championnats du monde d’athlétisme à Eugène (USA) sous les couleurs du Togo, la vice-championne de France U23 en titre sera sur la piste aux Jeux de Konya 2021 dans l’épreuve du 100m haies.

Para athlétisme

8- Ayao Sévérin KANSA : Para-athlète, notre compatriote s’est inscrit en saut en hauteur T47. Pour ces Jeux de Konya 2021, il s’entraîne dans le cadre d’un stage intense de plusieurs mois sous la houlette d’encadreurs sportifs de renom.

9- Téyi Dieu Donné LAWSON : C’est le second para-athlète qui représentera notre pays à ces Jeux de la Solidarité Islamique Konya 2021. Egalement engagé en saut en hauteur T47, il participe aussi activement à un stage d’entraînement dans la droite ligne des préparatifs à ces jeux.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro