PRADEB: 3 400 jeunes togolais formés et 3 600 emplois créés

0
178
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Le développement à la base, le Togo est prêt à tout pour l’atteindre, quitte à payer le prix fort. Les mécanismes d’appui créés en faveur des communautés vulnérables, la construction des infrastructures socio collectives, les transferts monétaires, l’alimentation scolaire, la création des opportunités d’emplois et d’augmentation de revenus, etc. accélèrent justement le développement à la base sur le territoire.

C’est en 2013 que le Programme d’appui au développement à la base (PRADEB) a été mis en marche pour réduire la pauvreté à travers l’appui au développement à la base et la promotion de l’emploi des jeunes. Il a prouvé sa valeur.

Le PRADEB a été lancé avec en poche une enveloppe de 07 milliards de francs CFA. Il a plusieurs composantes comme « Appui à la promotion de l’emploi des jeunes ». Celle-ci est financée à 2,2 milliards pour faciliter l’accès aux services financiers ; renforcer le savoir-faire des entrepreneurs grâce aux formations en gestion d’entreprise, élaboration des plans d’affaires…

Sur un objectif de 3 750 jeunes, le PRADEB a permis de former 3 400 jeunes. De 2013 à 2020, plus de 02 milliards de francs CFA ont été utilisés pour former et financer les micro entrepreneurs. Aussi, 1,8 milliard de francs a été octroyé aux agriculteurs, artisans, prestataires de services et commerçants. Sur la durée évoquée, le PRADEB a créé 3 606 emplois et financé 1 202 jeunes.

Le PSAEG/PRT aussi en action
Lui, il a été démarré en 2009 pour améliorer les revenus des membres des groupements ruraux et développer des emplois dans les villages. Au total, 6 042 groupements ont reçu des crédits pour un montant de 8,6 milliards de francs CFA. En matière d’accès aux crédits, environ 4 500 groupements ont réussi à bénéficier de crédits pour 34 032 bénéficiaires individuels, avec un montant total de 5,4 milliards de francs CFA.

Le Programme de soutien aux activités économiques des groupements et le projet de développement des plantes à racines et tubercules (PSAEG/PRT) veulent maintenant améliorer les revenus directs de 2 500 femmes, jeunes et hommes, des groupements ciblés et augmenter les revenus des travailleurs ruraux directs et indirects dans les villages.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro