Que des agissements stériles à la DMK, le Togo ne produit pas encore du pétrole

0
262
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Les prix des produits pétroliers ont une nouvelle augmentation depuis le 19 juillet dernier au Togo. Dénonçant cette nouvelle augmentation, la Dynamique Monseigneur Kpodzro (DMK) a indiqué que selon la BCEAO le Togo produit du pétrole et dit ne pas comprendre pourquoi il n’y a pas de réserves pour parer aux fluctuations du marché international. Pourtant cette information avait déjà été démentie au cours d’une conférence de presse tenue le 9 janvier 2018 par le directeur national de la BCEAO, Kossi Tenou qui avait apporté des éclaircissements sur le sujet.

« En effet, la DMK ne comprend pas pourquoi un gouvernement qui selon la BCEAO exporte du pétrole (678,2 milliards de FCFA entre 2007 et 2020), ne dispose pas de réserves pour parer aux fluctuations du marché international », lit-on dans un communiqué de la DMK publié le 20 juillet dernier.

Lors de sa conférence tenue du 9 janvier 2018, le directeur national de la BCEAO, Kossi Tenou avait indiqué que le rapport annuel 2016 de la Zone Franc qui attribuait au Togo une exportation de plus de 15 millions de barils de pétrole en un an, contenait en réalité une erreur de reporting dans la monographie économique du pays.

« Les données attribuées au Togo, relatives à la production de pétrole, sont plutôt les statistiques sur la Côte d’Ivoire. Il en est de même des chiffres sur les principales productions agricoles vivrières et d’exportation, qui sont également ceux portant sur la Côte d’Ivoire. En d’autres termes, ce sont les tableaux sur les principales productions ivoiriennes de pétrole, de cultures vivrières et d’exportation qui ont été, par erreur, reportés dans la partie du rapport portant sur la monographie économique du Togo », a-il déclaré à l’époque.

M. Tenou a par ailleurs ajouté qu’aucune information disponible à la BCEAO ne permet d’attester que le pétrole est produit au Togo.

« La Banque Centrale dément donc fermement être la source de l’information relative à la production de pétrole par le Togo », a-t-il laissé entendre.

Or la DMK soutient que le Togo « selon la BCEAO exporte du pétrole (678,2 milliards de francs cfa entre 2007 et 2020) ». Une telle déclaration met logiquement en cause la véracité des propos de Kossi Ténou et porte gravement atteinte à la crédibilité de la BCEAO. Si en 2018, la BCEAO soutient qu’« aucune information disponible à la BCEAO ne permet d’attester que le pétrole est produit au Togo », d’où l’institution tire-t-elle finalement les chiffres attribués à l’exportation du pétrole par le Togo, et ce, entre 2007 et 2020.

La question peut avoir plusieurs déclinaisons, les difficultés pour trouver des réponses justes et cohérentes certifient la fausseté de l’information de la DMK, quitte à rendre publiques la source officielle et au-delà, les preuves matérielles de la production de pétrole au Togo.

Rappelons que plus tard, la Banque de France qui avait par erreur attribué les données de la Côte d’Ivoire au Togo a pris soin de publier un errata sur son site internet.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro