Zone franche: les Togolais ont les coudées franches

0
191
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Après plus de 30 ans d’existence, la zone franche contribue au rayonnement de l’activité économique nationale, tout en attirant les investissements. Véritable pourvoyeuse d’emplois, elle s’est imposée grâce aux meilleures conditions qu’elle offre pour l’installation des entreprises. Actuellement, plus de 80 sociétés y sont en activité.

La création de la zone franche remonte à 1989. Ses exportations annuelles sont estimées à 242 milliards de francs CFA, selon des données officielles publiées en février 2021. Sur la liste des apports positifs de la zone depuis sa mise en place, il y a la contribution de 67 milliards de francs CFA au PIB et l’apport de plus de 240 milliards de francs CFA d’investissements.

Mieux, elle sert fortement le domaine de l’emploi et l’augmentation des revenus. La zone franche a déjà créé plus de 16 200 emplois. Au nombre de 82 sur le site, les sociétés opèrent dans les secteurs alimentaire, agro-alimentaire, pharmaceutique, cosmétique, etc.

La zone franche offre des avantages fiscaux comme douaniers. Le gouvernement a introduit des réformes afin de booster les activités et attirer les investissements. Au rang de ces réformes, il y a l’opérationnalisation de l’Agence nationale de promotion des investissements et de la zone franche (Api-ZF) dont le rôle exclusif est la promotion des investissements.

Elle offre aux potentiels investisseurs, les avantages du cadre togolais de l’investissement, les opportunités d’investissements tout en étant à leur disposition. L’essence de cette agence vient du nouveau cadre juridique de l’investissement, qui non seulement, facilite les investissements mais aussi, favorise le développement de l’emploi national.

En juin 2021, le Togo a inauguré la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA). L’infrastructure devrait mobiliser un investissement de 130 milliards de francs CFA et créer 35 000 emplois. Cette valeur sûre qui s’ajoute à la zone franche togolaise est en train de jouer déjà un rôle important pour le développement industriel du pays.

La plateforme accélère l’intégration des filières (soja, café, cacao…) et le développement des industries dans l’agro-alimentaire, le textile, l’automobile, le recyclage et la pharmacie. Une année après son lancement, la PIA a attiré un des partenariats. Au titre des réalisations, il faut compter l’opérationnalisation du port sec, d’un terminal à conteneurs et d’un parking à camions.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro