Togo: le projet EJV et ses bienfaits pour les jeunes

0
218
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Les Togolais ont exprimé le 29 avril dernier leur satisfaction vis-à-vis du projet d’opportunités d’Emploi pour les jeunes vulnérables (EJV). Alors qu’il envisageait initialement de toucher 14 000 jeunes, c’est au final 14 500 jeunes hommes et femmes qui ont été atteints par les actions socioéconomiques dans 200 villages à travers le pays.

Doté d’un financement de 09 milliards de francs CFA (15 millions de dollars), le projet est structuré en 04 composantes : « volontariat communautaire et formation », « appui aux activités génératrices de revenus », « renforcement des capacités » et la « gestion du projet ».

Avec 5,1 milliards de francs CFA de financement prévu, la composante « volontariat communautaire et formation » offre l’occasion de développer de saines habitudes de travail et d’acquérir des valeurs civiques tout en participant à une activité valorisée par la communauté. Elle se décline en sous-composantes « volontariat communautaire » (2,1 milliards de francs CFA) et « formation sur les aptitudes à la vie quotidienne et micro-entrepreneuriale » (03 milliards).

La composante 2 « Appui aux activités génératrices de revenus », à travers un financement de 1,5 milliard de francs, soutient le démarrage ou l’extension des activités génératrices de revenus des bénéficiaires qui ont achevé avec succès le volontariat communautaire.

La composante 3 « renforcement des capacités » (600 millions de francs) concerne le renforcement des capacités pour la mise en œuvre des interventions d’emploi des jeunes (480 millions de francs CFA), le renforcement des capacités communautaires à travers une approche de formation en gestion à la base (120 millions). « La gestion du projet » (composante 4) est dotée d’un financement de 1,8 milliard de francs CFA.

De 2018 à 2022, 14 500 jeunes âgés de 18 à 35 ans issus de 200 villages dans 150 cantons, parmi lesquels 56% de femmes, ont été touchés. Au rang de ces bénéficiaires, 14 023 ont élaboré leur plan d’affaires et 13 135 ont bénéficié d’une subvention pour démarrer ou étendre leurs activités génératrices de revenus.

C’est aussi 25 centres d’alphabétisation qui ont été créés permettant à 6 884 jeunes d’être formés en alphabétisation fonctionnelle. 200 microprojets ont aussi été réalisés à travers les Travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO).

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro