Togo: les mesures prises pour la réussite de la campagne agricole 2022-2023

0
494
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Le ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural a présenté lundi à la presse les résultats de la campagne agricole 2021-2022. Les responsables de ce département ministériel ont également dévoilé les mesures prises par le gouvernement pour le bon déroulement de la campagne agricole suivante.

La campagne agricole 2022-2023 a été secouée par des aléas liés à la crise sanitaire de la Covid-19 et aux perturbations climatiques caractérisées par des pluies tardives et des creux pluviométriques très importants sont à l’origine de pertes de récoltes, surtout les céréales qui ont payé le plus lourd tribut. En dépit de ces difficultés, le directeur de cabinet du ministre en charge de l’agriculture, Kolani Dindiogue note que les résultats sont satisfaisants.

En termes de bilan alimentaire, la campagne agricole 2021-2022 a permis de dégager des excédents bruts de production de 199 682 tonnes pour les céréales (dont 159 104 tonnes de maïs), 751 703 tonnes pour les tubercules, et 139 186 tonnes pour les légumineuses.

Par contre, pour le riz, malgré sa progression de 3,56 %, la production reste déficitaire de 88 672 tonnes en riz blanc. Les produits carnés (viandes et abats) ont connu un déficit. En ce qui concerne les produits halieutiques, les taux de couverture sont estimés respectivement à 60 % et 20 %.

« Malgré des réserves de produits agricoles disponibles auprès des producteurs en zones rurales, il est malheureusement constaté depuis décembre 2021 une hausse des prix des denrées alimentaires de base notamment le maïs, le sorgho et le niébé », a indiqué M. Kolani Dindiogue.

Pour relever les défis qui s’imposent à l’agriculture en lien avec les objectifs de la feuille de route 2020-2025, le gouvernement a pris de nouvelles mesures pour la réussite de la campagne agricole 2022-2023.

Il s’agira pour le ministère en charge de l’agriculture de mettre en œuvre trois (3) projets notamment l’amélioration des rendements et de la productivité agricoles, l’accélération du mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA), l’agrandissement de l’agropole de Kara en partenariat avec le privé. Il est également annoncé la réforme de la politique foncière agricole.

« Au regard des défis rencontrés dans le déroulement de la campagne agricole 2021-2022, des dispositions nécessaires sont prises pour la réussite de la campagne agricole 2022-2023. Elles concernent l’accélération et le renforcement de la mise en œuvre des activités prioritaires du secteur notamment la gestion des intrants, l’aménagement des terres, la promotion de la mécanisation agricole, la maîtrise de l’eau, le développement des filières animales. On note également le financement des activités des producteurs agricoles et la lutte contre la flambée des prix des produits agricoles », a précisé Kolani Dindiogue.

Le gouvernement a aussi mobilisé 76 000 tonnes d’engrais qui sont vendus aux producteurs à 18 000F la tonne grâce à une subvention de plus de 40% (13 000F) par l’Etat. Ces engrais sont disponibles dans les magasins de la Centrale d’approvisionnement et de gestion des intrants agricoles (CAGIA) et feront l’objet d’un suivi rigoureux afin de limiter la spéculation constatée au cours de la campagne 2021-2022.

Par ailleurs, plus de 3 000 tonnes de semences ont été certifiées et déployées sur le terrain avec le réseau national des producteurs semenciers. De même, 80 nouvelles ZAAP sont en cours de réalisation pour une superficie de 8 000 hectares. Les travaux d’aménagement vont s’étendre dans la plaine de Mô afin de disposer de 4 500 hectares exploitables.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro