Visite de travail d’une délégation ministérielle du gouvernement malien au Togo

0
819
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Une délégation ministérielle du gouvernement malien vient d’achever une visite de travail de deux jours au Togo. Cette visite illustre l’excellente qualité des relations d’amitié et de coopération qui existe entre le Togo et le Mali. Elle a permis à la délégation malienne d’échanger avec les membres du gouvernement togolais sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et régional.

La délégation malienne était composée d’Abdoulaye Diop, ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, d’Alfousseyni Sanou, ministre de l’économie et des finances et de Dembéle Madina Sissoko ministre des transports et des infrastructures.

La partie togolaise est constituée par Prof. Robert Dussey, ministre des affaires étrangères, de l’intégration régionale et des Togolais de l’extérieur, Sani Yaya, ministre de l’économie et des finances, Affoh Atcha-Dédji, ministre des transports routiers, aériens et ferroviaires et Kokou Edem Tengue, ministre de l’économie maritime, de la pêche et de la protection côtière.

Au cours de cette visite, les deux parties ont eu des échanges de vues approfondis sur des questions d’intérêt commun d’ordre bilatéral et régional.

Au plan bilatéral, elles se sont félicitées de la qualité des relations qui unissent leurs deux pays et ont réaffirmé leur volonté commune de les raffermir davantage, notamment aux plans politique économique et sécuritaire dans un environnement régional et interrégional marqué par l’intensification des menaces et défis sécuritaires.

La délégation malienne a saisi l’occasion pour réitérer les remerciements du gouvernement malien au Togo pour son élan de solidarité active et son soutien constructif depuis le début de la Transition.

Le chef de la diplomatie malienne, Abdoulaye Diop a ainsi demandé au Togo de soutenir l’effort de dialogue du gouvernement malien avec l’ensemble de la communauté internationale et de prendre des initiatives de facilitation et/ou missions de bons offices pour mobiliser à nouveau les acteurs régionaux et internationaux autour de la Transition dont la visée essentielle demeure l’organisation d’élections libres, transparentes et crédibles et le retour à l’ordre constitutionnel.

A son tour, le chef de la diplomatie togolaise, Robert Dussey a réaffirmé la constante disponibilité du gouvernement togolais à accompagner le Mali aux plans politique et sécuritaire en vue de la restauration de l’ordre constitutionnel, de la paix, de la stabilité et de l’intégrité de son territoire.

« Seul un dialogue permanent et constructif avec les autorités de la transition malienne créera les conditions d’un retour rapide à l’ordre constitutionnel et d’efficacité de la lutte contre le terrorisme », a-t-il dit.

Au plan économique, les deux parties ont souligné les liens de dépendance et d’interdépendance entre leurs économies respectives dans un contexte économique mondial difficile et relevé la nécessité d’œuvrer à la construction d’un consensus avec la CEDEAO devant conduire à la levée des sanctions économiques qui affectent les populations.

Abordant les questions régionales et multilatérales, les deux délégations ont pris note du communiqué final du dernier Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur la situation au Mali, en Guinée et au Burkina Faso, tenu le 25 mars 2022 à Accra, au Ghana.

Elles ont salué l’appel lancé par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement aux Etats membres de l’institution régionale et à la Commission de continuer à soutenir les autorités de transition malienne dans leurs efforts de sécurisation du pays.

A noter que le ministre malien des affaires étrangères a été reçu en audience par le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Il était porteur d’un message du président de la transition, Col Assimi Goita.

 

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro