Cours primaire: un taux d’achèvement au-dessus de la moyenne

0
187
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Au Togo, le taux de scolarisation à tous les niveaux d’enseignement a évolué au fil des années, parfois très vite qu’on en espérait. Ces performances socioéducatives sont attribuées à l’innovante politique proposée par l’Etat. Aujourd’hui, l’école n’est plus un luxe que l’enfant du pauvre ne peut pas se permettre d’y aller. Le chemin des classes est moins sélectif et plus accessible aux garçons comme aux filles.

Le taux de scolarisation à l’école primaire tutoie 95% et le niveau d’achèvement est de 89%. Finie l’époque où il fallait réfléchir plusieurs fois avant d’envoyer son enfant à l’école. S’agissant du taux d’alphabétisation général, il était estimé à 63,7% en 2015.

De 2011 à 2018 par exemple, le nombre d’écoles d’enseignement préscolaire est passé de 805 à 3 165 et le taux brut de scolarisation a quitté 8,7 pour 37,2%. Sur la période, 488 salles de classe destinées au cours primaire ont été construites en moyenne chaque année. La gratuité de l’école primaire, School Assur et les cantines scolaires servent aussi à quelque chose.

Le taux d’achèvement indique le nombre de personnes, dans un groupe d’âge donné, qui ont achevé le niveau d’enseignement. Près de 52% de collégiens inscrits achèvent la classe de troisième. Dans la sous-région, le Togo fait partie des pays dont la population étudie le plus, avec une proportion de filles scolarisées de plus en plus grande.

151 milliards de francs, c’est le montant prévu pour poursuivre la refonte de l’éducation nationale en 2022. En 2005, seulement 25 milliards de francs CFA étaient consacrés à la cause. L’Etat a doté le système de plus de 20 000 salles de classes. A l’horizon 2030, au moins 25 000 autres salles seront construites.

Entre 2005 et 2019, les effectifs du personnel éducatif se sont accrus de 48%. De 2012 à 2019, en ce qui concerne l’enseignement supérieur, le salaire des enseignants est passé de 205 000 à environ 518 000 francs CFA pour un assistant délégué.

Ces dernières années, plus de 22 000 enseignants ont été recrutés. La somme dépensée pour un meilleur traitement des enseignants est passé de 51 milliards en 2005 à 163 milliards de francs CFA en 2019, ce qui représente un accroissement de 317%.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro