Drépanocytose: ATLD sensibilise sur la prévention de la maladie

0
320
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Dans la droite ligne de sa mission d’informer la population sur la drépanocytose et la prévenir, l’Association togolaise de lutte contre la drépanocytose (ATLD) a organisé samedi dernier à Lomé une conférence publique. La séance a été couplée d’un dépistage gratuit de la maladie.

La conférence a porté sur l’hygiène en général chez le drépanocytaire et en particulier la nutrition. Elle entre dans le cadre de redémarrage des activités de l’association suspendues en raison de la pandémie à la Covid-19.

« Nous avons l’habitude d’organiser chaque mois, des conférences avec des thèmes bien précis sur la drépanocytose. Mais depuis l’avènement de la Covid-19, nous avons arrêté et nous pensons qu’il est temps que nous recommençons. Nous avons remarqué que la maladie est toujours là, c’est pour cela que nous avons jugé bon de renouer avec nos conférences avec de différentes thématiques dont l’hygiène alimentaire chez les drépanocytaires que nous avons développé aujourd’hui », a indiqué Dieudonné Atsou, président de l’ATLD.

Au cours de la rencontre, les participants et les drépanocytaires ont été invités à une hygiène de vie saine pour ne pas attirer d’autres maladies notamment des infections.

« Les statistiques ont montré que 50% des 300 000 nouveaux nés chaque année dans le monde, meurent avant 5 ans donc il faut faire quelque chose pour arrêter cela. C’est dans ce sens que l’ATLD nous a invité pour animer cette conférence pour permettre à ce que ses membres et le public soient au même niveau d’information pour qu’on évite de transmettre la maladie. Le lavage des mains avant, pendant et après toute activité est recommandé aux drépanocytaires. Ils doivent également éviter de rendre visite aux malades à l’hôpital et laver les fruits et les légumes avant la consommation et la cuisson… », a laissé entendre Mathieu Tobossi, consultant en hygiène et qualité alimentaire, conférencier.

En référence aux chiffres disponibles, on note 120 millions de drépanocytaire dans le monde, 2000 décès chaque année et 300 000 nouveaux nés drépanocytaires chaque année. Au Togo, 16% sont porteurs asymptomatiques et 4% sont porteurs symptomatiques.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro