Hépatites: les populations togolaises invitées à se faire dépister et vacciner à des coûts réduits

0
286
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Mister Francophonie 2020-2021, Essorezam Pakoundi en collaboration avec l’Association Sauvons l’Afrique des Hépatites (ASADH) a lancé jeudi à Lomé une campagne nationale de sensibilisation, de dépistage et de vaccination contre l’hépatite. La campagne qui est placée sous le thème « Mieux connaître l’hépatite pour mieux se protéger, s’inscrit dans le cadre de son projet de lutte contre l’hépatite.

Mister Francophonie est une initiative de Moina Hassani de la Mayotte destinée aux jeunes de 17 à 30 ans en vue de leur offrir la possibilité de mettre en œuvre leurs talents, leurs projets pour s’ouvrir au monde.  Elle vise à promouvoir la langue Française à travers un concours international qui permet d’élire un ambassadeur de la jeunesse francophone.

Depuis février 2020, c’est le jeune togolais Essorezam Pakoundi qui est élu Mister Francophonie pour un mandat d’un an. Il a comme projet au cours de son mandat, la lutte contre l’hépatite. Pour raison de la pandémie de la Covid-19, son mandat a été prorogé jusqu’en mai 2022. C’est dans ce cadre qu’il organise en collaboration avec ASADH, cette campagne nationale nationale de sensibilisation, de dépistage et de vaccination contre l’hépatite.

En effet, l’hépatite B représente 85 % de la charge de morbidité due à l’hépatite dans la Région africaine et la période d’infection la plus vulnérable se situe au cours du premier mois de vie et peut être prévenue par la vaccination contre l’hépatite B, précisément par l’administration d’une dose de naissance au cours des premières 24 heures de vie. Il est contaminé par la voie du rapport sexuel, du contact sanguin ou tout autre liquide corporel.

Ainsi, tout comme dans le reste du monde, le Togo n’est pas exempt des hépatites. On estime au Togo, en 2020, le taux de prévalence de l’hépatite du type B à 16% et le type C à 5% au niveau de la population générale. Soit un taux de prévalence général d’environ 22%. Ce taux est estimé à 8% de la population vivante dans la capitale Lomé, pour le virus de l’Hépatite du type B et à 2% de l’Hépatite du type C.

Ces chiffres laissent croire que la maladie fait des ravages au Togo. La campagne de lancé par Mister Francophonie et ASADH permettra aux populations de mieux connaître la maladie pour mieux se protéger surtout en cette période de pandémie de la Covid-19.

« Malgré les conséquences assez tragiques de la pandémie à coronavirus sur aussi bien le système sanitaire que socioéconomique des pays du monde, il est important de ne pas négliger certaines pathologies qui constituent le facteur aggravant des formes graves et du nombre de décès liés à la Covid-19 », a indiqué Folly Anyovi, président de l’ONG ASADH.

Prévue pour 3 semaines, la campagne va se dérouler en 2 phases. La première phase qui s’étendra sur une semaine consiste à aller dans les sociétés et entreprises de Lomé pour dépister et vacciner le personnel de ces structures.

La seconde phase consiste à aller dans 5 grandes villes du pays, notamment Kpalimé, Atakpamé, Sokodé, Kara et Dapaong pour sensibiliser, dépister et vacciner les populations contre l’hépatite. Le dépistage se fera à 1000F et la vaccination à 3000F.

Par ailleurs, le responsable d’ASADH a saisi l’occasion pour présenter le bilan des 10 ans d’activités de l’organisation au Togo.

Selon lui, ASADH a contribué à la sensibilisation de la population togolaise sur les hépatites et mené des études sur le traitement, la prévalence et la philogénie des hépatites virales.

De même, elle a réalisé des études sur les hépatites B où elle a eu à faire sortir la prévalence de l’hépatite D chez les personnes vivant les hépatites B. Et sur 800 personnes, elle a eu une prévalence de 17%.

Le travail de l’association a également porté sur la philogénie des hépatites B dont les résultats ont été publiés dans des revues.

En termes de perspectives, M. Anyovi a souligné qu’ASADH entend plaider pour une réduction du coût de la charge virale et du traitement de l’hépatite C pour des personnes non assurées, une prise charge virale à moindre coût et une prise en compte des hépatites comme priorité dans la santé publique au Togo.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici