ESAM: Elèves et parents entretenus sur l’avenir du métier de comptable

0
234
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

C’est la rentrée scolaire à l’Ecole Supérieure d’Audit et de Management (ESAM). Etudiants et parents ont été une fois réunis mercredi autour d’une conférence sur le thème : « Comptable, quel métier demain ? ». Une conférence qui a été  animée par Alain Burlaud, professeur émérite au Conservatoire national des arts et métiers (Paris, France).

ESAM a pris l’habitude. Chaque année, l’école organise une conférence de rentrée.

Elle n’a pas dérogé à la règle mercredi. Etudiants et parents ont suivi une conférence sur le thème : « Comptable, quel métier demain ».

La conférence a été animée par Alain Burlaud, professeur émérite au Conservation national des arts et métiers (Paris, France) en présence du directeur de l’ESAM, Roger Mifetou.

Elle a permis aux invités de s’informer et d’échanger sur plusieurs sujets à partir d’une enquête rigoureuse commandée par le Conseil supérieur de l’ordre des Experts comptables de France.

Selon M. Burlaud, un expert-comptable est le médecin de famille du chef d’entreprise, qui connait l’entreprise et peut donner des conseils personnalisés. Bref, c’est celui qui informe sur toutes les modifications d’ordre fiscales ou réglementaires afin que le chef d’entreprise puisse travailler au mieux dans ses possibilités.

Le directeur de l’école, a pour sa part, donné les réelles motivations de l’organisation de cette conférence. Pour lui, la profession comptable change, le métier avance, les entreprises changent et il faut une formation adéquate aux apprenants afin qu’ils soient toujours opérationnels dans les entreprises.

« Il ne suffit pas d’avoir la connaissance mais il faut chercher la compétence. C’est ce que l’ESAM fait depuis 15 ans. Les employeurs ne cherchent pas les diplômés. Ils cherchent des gens qui ont des esprits ouverts et qui peuvent les accompagner dans le développement de leurs entreprises. Ils veulent des personnes compétentes et non celles qui connaissent ou ont du savoir. Aujourd’hui, l’on doit expertiser et être des pluridisciplinaires », a laissé entendre M. Mifetou.

Notons qu’une autre conférence est prévue le mercredi 10 novembre prochain sur « le Droit ».

Max D.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro