Me Apevon: ‘Aucune situation illégitime ne résiste à l’épreuve du temps’

0
232
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Le coup d’Etat survenu dimanche en Guinée continue de susciter des réactions. Quelques heures après, la CEDEAO et l’Union Africaine ont condamné ce coup d’Etat et exigé le retour à l’ordre constitutionnel. Réagissant sur le sujet, les Forces Démocratiques pour la République (FDR) déplorent l’attitude des deux organisations et rappellent aux autres Chefs d’Etat africains qui modifient les constitutions pour s’éterniser au pouvoir, qu’aucune situation illégitime ne résiste à l’épreuve du temps.

Pour le parti de Me Dodji Apevon, c’est à travers les médias, sans en être étonné, qu’il a appris le renversement du président guinéen, Alpha Condé le dimanche 5 septembre 2021 par un coup d’Etat militaire.

Dans un communiqué, les FDR estiment que le 3è mandat qu’Alpha Condé s’est octroyé de force en est la cause. Ils relèvent qu’il est désolant que des dirigeants, qui ont accédé au pouvoir après avoir subi les affres de la dictature et qui devraient saisir l’opportunité de leur mandat pour ancrer leur pays dans la démocratie et fortifier les institutions, deviennent pires que les dictateurs qu’ils avaient farouchement combattus.

« Le troisième mandat de trop que le président Condé a eu l’outrecuidance de s’octroyer par des truquages électoraux en faisant modifier la constitution et en neutralisant par tous les moyens ses compatriotes hostiles à un tel projet a provoqué une profonde crise dans son pays et montré que les dieux rendent fous ceux qu’ils veulent perdre. Ce coup d’Etat est la preuve qu’on ne peut pas défier impunément Dieu », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le parti note avec désarroi que la CEDEAO et l’Union Africaine, qui n’ont pas levé le petit doigt pour secourir le peuple guinéen lorsqu’il était martyrisé par le dictateur, s’empressent de condamner le coup d’Etat et exiger le retour à l’ordre constitutionnel, faisant ainsi la preuve que l’ordre constitutionnel qu’elles sont promptes à défendre est celui imposé par la dictature et non celui que désirent ardemment les peuples.

« Le parti FDR exhorte les nouvelles autorités de la Guinée à faire du coup d’Etat qu’elles ont perpétré un tremplin pour mettre solidement et définitivement la République de Guinée en orbite pour la démocratie et un véritable Etat de droit, gage de tout développement », ajoute le document.

Pour finir, les FDR rappellent aux autres Chefs d’Etat du continent qui continuent de croire que le pays qu’ils dirigent est leur propriété privée et qu’ils peuvent se maintenir indéfiniment au pouvoir par des acrobaties constitutionnelles, qu’aucune situation illégitime ne résiste à l’épreuve du temps.

Boris K.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici