Akouvi Adonougbo: ‘je suis désormais différente des autres femmes de notre village’

0
268
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Akouvi Adonougbo, bénéficiaire non scolarisée du projet d’opportunités d’emploi pour les jeunes vulnérables (EJV) à Adogli dans la préfecture de l’Amou (région des plateaux) gère bien aujourd’hui son commerce grâce aux cours d’alphabétisation plus que d’autres femmes commerçantes de son village non bénéficiaires dudit projet. Elle arrive désormais à lire et à écrire.

En effet, les activités génératrices de revenus (AGR) sont le socle de la réussite du projet EJV. Pour assurer la réussite de ces activités, il est prévu d’aider les bénéficiaires à travers un programme d’alphabétisation afin qu’ils puissent savoir écrire, compter et lire dans la mise en oeuvre de leurs activités.

Selon Akouvi Adonougbo, les cours d’alphabétisation sont d’une très grande utilité pour son commerce de gari.

« Grâce aux cours d’alphabétisation que j’ai reçus, j’arrive à noter dans un cahier le bénéfice réalisé après chaque session de vente. Je fais aussi de la tontine. Maintenant à chaque cotisation, je peux lire le montant que l’agent tontinier a mis dans mon carnet. J’arrive à lire et à écrire mon nom et prénom grâce au cours d’alphabétisation; ce que je ne faisais pas avant. Je peux faire aussi des petits calculs. Je peux également saluer en français. Aujourd’hui, il y a une grande différence entre les femmes qui n’ont pas suivi les cours d’alphabétisation et moi », a-t-elle témoigné.

Dans la région des Plateaux, 1710 jeunes dont 1346 femmes issus de 41 villages ont suivi des cours d’alphabétisation dans 57 centres.

Le projet EJV piloté par l’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) est financé par la Banque mondiale à hauteur de 9 milliards de francs CFA pour une durée de trois (03) ans. Il vise à répondre à la problématique de la génération de revenus pour les jeunes pauvres et vulnérables ciblés du Togo pour leur auto-prise en charge. Il cible au total 1 400 jeunes pauvres et vulnérables sans emploi de 200 villages des 150 cantons les plus pauvres du Togo.

Max D.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici