Togo: Faure Gnassingbé et le domaine de la santé font bon ménage

0
150

Le gouvernement togolais ne lésine pas sur les moyens en ce qui concerne la santé des populations. En effet, « School Assur » est un programme de protection sociale qui prend soin gratuitement des écoliers togolais.

Selon les informations, à la date du 15 mars 2021, le nombre de prises en charge depuis 2017 s’élevait à 2 178 511. 856 274 consultations, 244 093 analyses, 44 720 chirurgies, 11 750 hospitalisations et 1 021 674 sollicitations de pharmacie ont été effectuées dans plus de 6 000 établissements scolaires publiques.

Parallèlement, l’Institut national d’assurance maladie (Inam) dont la mission est d’assurer la couverture des risques liés à la maladie, aux accidents et maladies non professionnels et à la maternité des agents publics et de leurs ayants droit, couvre des centaines de milliers de Togolais.

D’ici 2025, le chef de l’Etat et ses collaborateurs feront construire et équiper des centres de santé mère-enfant. Des moyens seront mis en place pour augmenter le nombre d’accoucheuses auxiliaires d’Etat ; renforcer le dépistage et le traitement des maladies non transmissibles ; réhabiliter les centres de santé communautaires existants avec des équipements en soins obstétriques et néonataux d’urgence.

On annonce également la construction de 100 centres médico-sociaux et la gratuité du vaccin contre le cancer du col de l’utérus.

La mise en place de cliniques mobiles sera étendue à toutes les régions. Aussi, un centre de lutte contre le cancer sera construit et équipé.

Sans l’ombre d’aucune contestation, le Togo voit grand en ce qui concerne son système sanitaire. Ce n’est pas par hasard que la gestion sanitaire du pays face à la covid-19 est applaudie ici et là. C’est la somme des investissements colossaux et des réflexions seyantes faites au sommet de l’Etat, suivies d’actions pragmatiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici