Togo: les FDR demandent la libération de Djimon Oré

0
415

Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) ont réagi mercredi au sujet de l’interprétation de Djimon Oré. Le parti de Me Dodji Apévon condamne fermement l’arrestation du président du Front des Patriotes pour la Démocratie (FPD) et exige sa libération immédiate.

Dans un communiqué sorti mercredi, les FDR disent avoir appris à travers les médias l’interpellation de Djimon Oré à son domicile par des éléments de la gendarmerie et sa détention, depuis lors, au Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC).

Le parti relève qu’il est reproché à M. Oré, les délits de tentative de troubles aggravés à l’ordre public, d’atteinte à l’honneur et d’outrages envers les représentants de l’autorité publique. Lesquelles accusations tirées des propos qu’il a tenus sur une radio de la place.

« Les FDR condamnent fermement l’arrestation de M. Djimon Oré et exigent sa libération immédiate », lit-on dans le document.

Le parti estime que cette détention constitue une grave entrave à la liberté d’opinion consacrée par la constitution togolaise et une manœuvre du pouvoir pour réduire les espaces de liberté conquis de haute lutte par le peuple togolais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici