Anago Pezo, DP au Bénin: ‘la mutation sera facile à la presse togolaise si elle parle d’une seule voix’

0
445
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

La mutation qu’exige le nouveau de la presse adopté le 20 janvier 2020 consiste pour les organes de presse de quitter l’entreprise de presse pour la société de presse. Avec l’entreprise de presse, le Directeur de publication a tendance à confondre la caisse de l’organe à sa propre poche. Mais la société de presse ne permet pas cette gestion approximative. Elle exige des patrons de presse, un vrai management avec un organigramme bien établi. C’est ce qu’on peut retenir de la table ronde organisée vendredi à Lomé par le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) dans le cadre de la 1ère édition de la Semaine de la presse.

Placée sous le thème : « Les médias Togolais face à l’indispensable mutation », la rencontre a enregistré la participation des représentants du patronat de la presse béninoise qui ont eu à partager leurs expériences avec leurs confrères togolais.

Selon Anago Pezo, membre du patronat de la presse béninoise, la mutation n’est facile mais elle n’est pas non plus impossible.

« La mutation paraît être compliquée, mais elle est faisable. Elle sera plus facile à la presse togolaise si elle parle d’une seule voix. Pour y arriver, il faut que les patrons de presse laissent de côté leurs egos et faire marche unique. Si dans les 5 prochains mois, les patronats de la presse togolaise arrivent à s’entendre, ils entameront avec sérénité la mutation », a-t-il indiqué.

Pour sa part, le Directeur de cabinet du ministère de la communication, Franck Missité explique que la mutation garantit beaucoup d’avantages.

« La mutation de l’entreprise de presse à la société de presse permettra à la presse de bénéficier de beaucoup d’avantages et d’être plus forte vis-à-vis de l’Etat », a-t-il ajouté.

A l’issue des débats, il a été convenu que les différents patronats en l’occurrence le Conseil national des patrons de presse (CONAPP) et le Patronat de la presse togolaise (PPT) s’unissent pour rendre plus facile cette mutation.

Rappelons que le nouveau code de la presse et de la communication donne un moratoire de 3 ans pour la mutation. La presse togolais a encore 1 an et demi pour s’y conformer.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici