PSMICO: la communauté de Lassa Houdè fait le diagnostic participatif dans le cadre de l’élaboration de son PAV

0
143

L’Agence nationale d’appui au développement à la base (ANADEB) continue la mise en œuvre du Programme de soutien aux microprojets communautaires (PSMICO) sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région de la Kara, les personnes ressources de Lassa Houdè dans la commune Kozah1 ont tenu en début de semaine une réunion avec l’appui de l’Agent d’appui au développement à la base (AADB) de la Kozah pour faire le diagnostic participatif qui conduira à l’élaboration de leur plan d’action villageois (PAV).

La rencontre a enregistré la participation des membres représentatifs de la communauté constitués en sous-groupes (membres CVD, jeunes, femmes, adultes, vieux et personnes vulnérables). Elle a consisté à recueillir et à analyser des informations sur la situation actuelle sur la communauté afin de proposer des améliorations futures.

Spécifiquement, elle a permis aux représentants de la communauté d’approfondir la connaissance de leur village afin de faire des constats en termes de facteurs favorables et défavorables au développement de leur milieu et d’identifier les opportunités et les menaces par rapport aux domaines abordés tels que l’organisation communautaire, l’éducation, la culture, l’économie, l’environnement (eau et assainissement) et la situation socio sécuritaire.

A l’issue, ils ont dégagé une problématique de développement du village qui a été soumise à validation en plénière. Les participants ont ensuite formulé une vision de développement, des défis et identifié des actions prioritaires. L’élaboration du cadre logique et d’un chronogramme couplé de la planification opérationnelle de l’année 1 ont marqué la fin du processus au sein de la communauté.

A ce stade, il revient à l’AADB de procéder à rédaction du (PAV) qui leur sera restitué pour les aider à planifier des projets de développement.

De 2020 à 2021, plus d’une trentaine de villages ont été accompagnés par l’ANADEB dans l’élaboration de leurs PAV.

Mis en œuvre depuis 2009, le PSMICO vise à ccompagner le processus de mise en place et de gestion des infrastructures socio collectives des communautés à la base. Le programme est mis en œuvre avec l’appui de l’Etat togolais, le Programme d’urgence pour le développement communautaire (PUDC), le Projet d’appui aux populations vulnérables (PAPV), les communautés bénéficiaires et les acteurs du secteur privé. En 10 ans, il a engagé un financement de plus de 20 milliards de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici