Le Togo évalue les réformes de la gestion des finances publiques du 1er semestre 2018

0
734
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

La 17e revue de la performance du plan d’actions de la réforme de la gestion des finances publiques se tient depuis mercredi à Lomé. Prévue pour deux jours, cette rencontre permettra aux participants notamment les chefs de services publics et des départements ministériels de faire ressortir le niveau de réalisation des activités convenues pour le premier semestre de 2018 en lien avec les réformes validées en avril 2018 pour la période 2018-2020 et les plans de travail et budget annuel (PTBA 2018), identifier les forces et les faiblesses et prendre des mesures correctives pour améliorer les résultats à la fin de l’année 2018.

Selon Mongo Ahrarh-Kpessou, secrétaire permanent du ministère de l’économie et des finances, le chantier des réformes est vaste mais il avance.

« Les réformes en cours d’exécution ont permis d’améliorer la performance économique de notre pays au cours de ces dernières années mais beaucoup reste à faire. C’est grâce aux réformes bien menées que nous pouvons améliorer notre gouvernance quotidienne des affaires publiques et même privées en acceptant de changer nos anciennes habitudes par de nouvelles, car ne dit-on pas souvent que les mêmes causes produisent les mêmes résultats et qu’on ne peut pas s’attendre à des résultats contraires en faisant les mêmes choses », a-t-il ajouté.

Pour Koffi Pania, directeur national du contrôle financier, il s’agit au cours de cette réunion de procéder à l’évaluation de ce qui a été programmé pour l’année 2018.

« Mais étant donné que sommes à mi-parcours, nous voulons évaluer. Nous sommes en gestion des finances publiques qui prend en compte six programmes et nous commençons la recherche des ressources jusqu’à l’exécution passant par les contrôles et les audits qui s’en suivent. Le bilan a atteint presqu’une moyenne de 70% de ce que nous avons prévu. Au niveau de l’OTR, ils ont donné l’évolution des recettes des réformes qui sont faites par rapport aux opérateurs économiques et aussi des réformes qui en train d’être faites au niveau du cadastre et du foncier dans l’intérêt de la population togolaise », a laissé entendre Koffi Pania.

Le chef de coopération à la Délégation de l’Union Européenne au Togo, Vincent Vire a salué les avancées obtenues et a réitéré le soutien de son institution à l’Etat togolais.

« La réforme de la gestion des finances publiques est au cœur de la réalisation du Plan national de développement (PND) puisqu’avec elle on peut mobiliser plus de ressources, mieux exécuter le budget, évaluer les investissements qui vont être mis en place. Il faut donc améliorer la reddition des comptes pour pouvoir communiquer avec le public sur les résultats atteints puisque cela est basé sur plusieurs revues très positives concernant ces réformes de gestion des finances publiques », a déclaré Vincent Vire.

La mise en œuvre des réformes de la gestion des finances publiques permettra au Togo de disposer d’un cadre juridique normalisé et conforme aux standards internationaux.

Max D.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici