Togo: les FDR condamnent le vote répétitif de l’état d’urgence par le parlement

0
218
avgle my wife jello ass. pron pendeja petera de glew.

Les Forces Démocratiques pour la République (FDR) ne digèrent plus le vote répétitif par l’Assemblée nationale de l’état d’urgence au Togo. Le parti de Me Paul Dodji Apevon estime que la représentation nationale abandonne de plus en plus ses prérogatives au gouvernement. Selon les FDR, l’attitude du parlement n’amène pas le gouvernement à penser à un plan de relance de l’économie mais laisse croire que l’objectif est de tirer prétexte de la pandémie pour restreindre les libertés fondamentales et politiques.

Dans un communiqué publié dimanche, les FDR ne trouvent pas la nécessité d’une nouvelle prorogation de l’état d’urgence au Togo.

« Le parlement par complaisance, abandonne de plus en plus ses prérogatives au gouvernement par le vote répétitif de l’état d’urgence sanitaire, parfois même au-delà de la période sollicitée par l’exécutif, dans un pays à bout de souffle où les populations vivent dans une précarité criarde », indiquent-t-ils.

Le parti estime qu’au lieu que le gouvernement mette toute son énergie dans une stratégie politicienne basée sur la peur, l’agressivité et le chantage, doit plutôt penser à un plan de relance de l’économie.

« On se demande si son objectif réel n’est pas de tirer prétexte de la pandémie pour restreindre abusivement les libertés fondamentales et politiques », questionne-t-il.

Par ailleurs, les FDR condamnent la nouvelle fermeture des lieux de culte. Car ils constituent plutôt des cadres idéaux et complémentaires pour le renforcement de la sensibilisation contre la pandémie.

Pour finir, le parti dénonce la mesure d’interdiction de rassemblement de plus de 15 personnes alors que les marchés grouillent chaque jour de monde.

sexy cheating aunty shreya.sex videos
bigtit amateur sucks sex agents cock. www.freesexstories.pro

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici