Togo: le gouvernement active ‘Novissi’ pour les populations de la région des savanes

0
87

Le gouvernement togolais a décidé lundi de relancer le programme « Novissi » pour les populations de la région des savanes. Cette décision fait suite à la levée dimanche dernier du couvre-feu et du bouclage de cette région. Elle vise à accompagner les personnes et familles les plus vulnérables dans le reprise de leurs activités économiques.

Le gouvernement porte à la connaissance des populations des préfectures de Cinkassé, Kpendjal, Kpendjal-Ouest, Oti, Oti-Sud, Tandjouaré et Tône vont bénéficier pour compter du 27 février prochain pour une durée deux semaines d’une tranche d’aide, soit 6125F pour les femmes et 5250F pour les hommes.

« Les localités de cette région étant majoritairement rurales, l’aide est octroyée à toute la population adulte, à l’exception des fonctionnaires, des personnes inscrites à la Caisse nationale de sécurité sociale et/ou la Caisse retraite du Togo », précise un communiqué.

Le gouvernement précise que les prérequis pour bénéficier de « Novissi » restent inchangés à savoir : avoir une carte d’électeur valable à 2018, s’inscrire en composant le *855# puis choisir l’option 1 « S’inscrire au programme « Novissi », et fournir ensuite les informations demandées.

Lancé en avril 2020, « Novissi » soutient les travailleurs du secteur informel qui risquent de perdre leur revenu journalier à cause des mesures restrictives prises par l’Etat pour freiner la propagation de la Covid-19. A ce jour environ 580 000 personnes ont bénéficié de l’aide financière « Novissi » avec près de 11,9 milliards de FCFA déboursés par le gouvernement.

« Les populations sont invités à rester vigilantes et à ne donner sous aucun prétexte, leur carte d’électeur ou le numéro NSF de la carte à de tiers personnes pour se prémunir contre d’éventuelles tentatives d’usurpation d’identité ou de fraude », prévient le gouvernement.

Par ailleurs, il exhorte les populations au strict respect des mesures prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire en vigueur sur le territoire national. Gestes barrières, distanciation sociale, isolement volontaire des cas suspects…, restent les meilleures armes pour lutter contre la propagation de la Covid-19, rappelle-t-il.

Rappelons que la région des savanes a été bouclée et mise sur couvre-feu le 27 janvier dernier à la suite de l’augmentation du nombre de cas de contamination à la Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici