Togo: AMNFCBE se positionne dans la défense et la promotion des droits de la femme

0
221

L’Association mondiale des nouvelles femmes en Christ pour le bien-être (AMNFCBE) a été officiellement lancée la semaine dernière à Tsévié (35km de Lomé). Les femmes membres de cette organisation se donnent pour mission de fédérer leur énergie pour défendre et promouvoir les droits de la femme.

AMNFCBE regroupe les femmes de diverses dénominations chrétiennes avec à sa tête un bureau composé d’une présidente, une secrétaire générale et une trésorière générale.

C’est une organisation à but non lucratif qui se donne comme objectifs, la lutte contre la pauvreté et la misère des populations les plus démunies à travers l’éducation et la formation professionnelle de la jeune fille, le renforcement des capacités de la femme démunie par la création d’activités génératrices de revenus. La lutte contre les IST/VIH/SIDA ainsi que les maladies opportunistes fait également partie de la mission de l’association.

« Il est grand temps que les femmes chrétiennes se lèvent pour porter ce noble combat qu’est celui de la défense et de la promotion des droits de la femme », a indiqué Blessing Adjamla, présidente de l’AMNFCBE avant d’ajouter: « Partout où les droits de la femme sont violés, l’AMNFCBE sera présente pour porter une assistance multiforme à ces nombreuses anonymes réduites au silence ».

Pour atteindre ses objectifs, l’association entend miser sur la formation, la sensibilisation, l’organisation ded séminaires ateliers, des colloques entre autres, le tout en étroite collaboration avec les pouvoirs publics, les collectivités locales, les ONG, associations et organisations nationales et internationales.

Pour la réussite de sa mission, l’AMNFCBE peut compter sur des associations chrétiennes comme l’APEGEF et l’AEMPC, fortement engagées dans la défense des droits des églises chrétiennes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici