Le Crédit jeune entrepreneur, un autre instrument financier du FAIEJ

0
80

Le Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ) continue d’aider les jeunes dans leur projet entrepreneurial. Dans ce sens, il a lancé en 2013, une offre de service financier à leur faveur. Il s’agit du Crédit jeune entrepreneur (CJE).

Le CJE offre un accompagnement financier aux jeunes dans l’établissement et le démarrage de leurs projets. Il représente pour eux une bouée de sauvetage face aux difficultés de financements classiques qui exigent des garanties réelles et un apport élevé en fonds propres.

C’est un système de prêt qui finance à hauteur de 95% le coût total du projet avec un plafond limité à 2 500 000 francs CFA. Dans le cas d’une association de promoteurs, le plafond est fixé à 6 000 000. Le taux applicable est de 4,5% avec un différé maximum de 06 mois, selon la nature de l’activité, sur une durée maximale de 36 mois. Le jeune promoteur ne rembourse que les intérêts du différé et évite une grosse charge financière. Au même moment, une épargne d’un taux de 1,5% du montant des investissements est réservée sur le compte du bénéficiaire pour renforcer ses capacités.

Ces facilitations offertes par le FAIEJ, ont permis de créer près de 5 500 emplois de 2012 à 2019 avec un total de crédits de plus de 03 milliards de francs CFA accordés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici