Togo: les députés approuvent la déclaration de politique générale du nouvel exécutif

0
215

Victoire Tomegah-Dogbé peut dérouler son plan d’action. La Première ministre a obtenu vendredi le quitus des députés togolais qui ont voté à l’unanimité la déclaration de politique générale du nouvel exécutif.

Le plan d’action adopté par les députés comporte 3 orientations qui s’inscrivent dans la ligne droite du Plan national de développement (PND 2018-2022). Il s’agit de renforcer l’inclusion financière, consolider la paix, dynamiser la création d’emploi et la poursuite de la modernisation du pays.

Le nouveau gouvernement s’engage à travailler avec plus d’efficacité, de méthode et de célérité. L’exécutif entend améliorer le capital humain à travers l’identification biométrique de tous les Togolais afin de mettre en place un registre social inclusif. L’accent sera également mis sur l’accès universel aux soins de santé, l’assurance maladie pour tous et la formation des jeunes.

« Nous voulons renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales. Car l’un des enseignements que nous tirons de cette crise sanitaire socioéconomique est l’impérieuse nécessité de renforcer le capital humain et d’assurer la solidarité nationale dans la fidélité de l’engagement du Chef de l’Etat aucun togolais ne sera laissé de côté », a indiqué Victoire Tomégah-Dogbé.

L’emploi des jeunes, la culture et l’agriculture sont également prioritaires dans l’agenda du nouvel exécutif.

Dans ce sens, la jeunesse qui constitue une opportunité sera renforcée et soutenue de sorte à avoir un cadre pour s’autonomiser économiquement et en créant des emplois décents et rémunérateurs. Un dispositif de financement et d’appui au TPME sera mis en place. L’objectif est de faciliter aux financements, de digitaliser les procédures et de dynamiser ce tissu économique.

Les acteurs du monde culturel, artistique, touristique et sportif bénéficieront d’une attention particulière du gouvernement afin de renforcer la résilience dont ils ont fait preuve durant la crise sanitaire. Ils bénéficieront également des dispositifs d’accompagnement d’appui qui seront en mis place pour les TPME.

L’agriculture, l’un des piliers fondamentaux de l’économie et le principal employeur, qui malheureusement demeure le secteur dans lequel le travail ne fait vivre son homme sera rendue plus rémunérateur et attractif pour la jeunesse à travers l’approfondissement de sa transformation en y introduisant plus de mécanisation, en liant plus sur les marchés et continuer à développer des cultures de rente et le secteur promoteur du bio.

Le nouveau gouvernement entend poursuivre la modernisation du pays avec le renforcement de différentes structures existantes au service de toutes les couches sociales.

Le digital sera indéniablement au cœur de la modernisation du pays car il permet de briser les barrières et de de réduire les distances pour favoriser l’inclusion sur tout le territoire.

Un accent particulier sera mis sur la digitalisation des services pour faire du Togo une référence régionale en la matière. Dans cet élan, l’exécutif compte garantir une couverture réseau Internet fixe et mobile de qualité fiable partout et pour tous. Et pour financer cette feuille de route, le secteur privé sera mis à contribution.

« Le Togo a enregistré des progrès remarquables dans les classements pertinents internationaux. Il a aussi progressé dans sa capacité d’accroissement des investissements privés. Il nous faut à présent renforcer et amplifier ces progrès en maintenant le cap des réformes du climat des affaires et en tirant tout le potentiel de notre code d’investissement notamment l’opérationnalisation effective de l’agence nationale de promotion des investissements et de la zone franche. L’accroissement des investissements privés reste tributaire de notre capacité à bien gérer les ressources. Il nous faudra en conséquence nous appuyer sur la poursuite d’une gestion saine et efficiente des fonds publics », a ajouté Mme Dogbé.

Ce plan d’action a été approuvé à l’unanimité par les députés. La présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tsegan a pour sa invité la cheffe du gouvernement à exercer sa mission dans un esprit de cohésion et de collégialité avec l’ensemble des membres de son équipe.

« Depuis quelques années, le Chef de l’Etat a engagé le Togo dans un vaste mouvement de transformation visant à faire de l’économie togolaise, une économie plus compétitive et plus attractive en Afrique », a déclaré Mme Tsegan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici