Paeij-SP : 35 000 emplois permanents créés de 2016 à 2020 contre 19 600 prévus

0
140

Le Projet d’appui à l’employabilité et à l’insertion des jeunes dans les secteurs porteurs (Paeij-SP) mis en œuvre depuis 2016 pour favoriser la promotion de l’entrepreneuriat dans le secteur agricole accouche des résultats satisfaisants. Les chiffres publiés révèlent que 12 petites et moyennes entreprises (PME) structurantes ont accès au financement bancaire et que 14 200 producteurs ou éleveurs (dont 40% de femmes) et 1 000 groupements ont accès au financement. On note également que 5 centres de formations équipés intègrent les nouveaux modules de formation.

Selon les informations, les revenus des bénéficiaires du projet ont été accrus de 25% et 200 femmes dans 21 villages vulnérables bénéficient de financement et d’équipement pour leurs activités génératrices de revenus.

De 2016 à 2020, 35 000 emplois permanents ont été créés contre 19 600 prévus sans oublier les 121 000 emplois temporaires engendrés. Depuis sa création jusqu’en juin 2019, 3,2 milliards de francs CFA ont été octroyés aux jeunes entrepreneurs nationaux, sur une prévision de 5,3 milliards (jusqu’en 2020), soit un taux de réalisation de 61,01%.

Dans le même temps, 420 jeunes ont été formés et insérés dans les chaînes de valeurs agricoles et clusters agro-industriels, sur 1200 initialement prévus. 16 PME et 774 jeunes de ces chaînes et clusters ont été financés. Dans le courant de l’année 2020, 5 650 primo-entrepreneurs ont été accompagnés dans la réalisation de leurs projets d’entrepreneuriat agricole.

Initialement prévu pour une durée de 5 ans, le projet a été récemment prorogé d’une année et désigné comme un « succes story » par la Banque africaine de développement (BAD). A tous égards, il a renforcé l’employabilité des jeunes citoyens et continue de consolider le développement national.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici