Togo: les députés donnent leur accord pour l’identification biométrique des personnes

0
395

Les députés ont voté jeudi à l’unanimité le projet de loi relatif à l’identification biométrique des personnes physiques au Togo (e-ID-Togo). L’identification biométrique a été rendue indispensable par le processus de dématérialisation des services publics engagé par le gouvernement depuis quelques années. Elle consiste à attribuer à toute personne physique de nationalité togolaise ou résidant au Togo, un numéro d’identification unique (NIU) sur la base de ses données démographiques et biométriques.

La nouvelle loi garantit la protection des données à caractère personnel et contient, en outre, des dispositions pénales intégrées au nouveau code pénal.

Le projet bénéficie de l’appui de la Banque mondiale. Il favorisera la mise en place d’un registre social unique, la couverture maladie universelle, la digitalisation de l’état civil, la mise à jour du fichier électoral, la réduction des fraudes dans le système financier, le ciblage des aides dans le secteur social, ou encore le suivi scolaire et administratif du citoyen.

Le gouvernement annonce la création d’un agence nationale de d’identification (ANID) qui sera placée sous l’autorité de la Présidence de la République avec la tutelle technique du ministère chargé de l’économie numérique et de la sécurité. Au total, 8 millions de personnes sont visées par l’identification qui débute en 2021.

« La mise en oeuvre de ce projet permettra d’identifier chaque togolais de façon unique », a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale, Yawa Tségan.

Notons que la séance a été tenue en présence de plusieurs membres du gouvernement dont Cina Lawson, la ministre de l’économie numérique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici