La commune Golfe 7 dénonce les propos diffamatoires de Charity Vodjogbe

0
176

La commune Golfe 7 a réagi mercredi à l’accusation portée contre elle dans l’affaire de terrain qui oppose Charity Yawoavi Vodjogbe et les sieurs Joie Gnadjiele et Faustin Apedo à Aflao Lankouvi. Les premiers responsables de la commune qualifient les propos tenus par Charity Yawoavi Vodjogbe lors de sa dernière conférence de presse de diffamatoires. Ils promettent de poursuivre les conciliations pour amener les deux parties à trouver un terrain d’entente.

Devant la presse samedi, Charity Yawoavi Vodjogbe, la fondatrice de l’ONG Fondation Secours Universel (FSU) avait affirmé qu’elle et ses 82 enfants orphelins sont menacés de mort par les sieurs Gnadjiele et Apedo avec la complicité du maire adjoint de la commune Golfe 7, Komlanvi Agboyibor.

Dans leur rôle consistant à amener les deux parties à trouver un terrain d’entente, les premiers responsables de la mairie les ont convoqués mercredi à leur siège. M. Agboyibor qui était accusé d’être un soutien pour les sieurs Gnadjiele et Apedo qui font débarquer des gros bras à l’orphelinat pour menacer et violenter des gens qui s’y trouvent, affirme qu’il n’en est pour rien.

« La mairie d’Aflao-Sagbado ne dispose ni de véhicules banalisés, ni de milices communément appelés gros bras. Nous sommes une autorité et nous sommes même à pied d’œuvre pour décourager ces genres de personnes sur notre ressort territorial », a-t-il déclaré.

La mairie dénonce les propos diffamatoires de Mme Vodjogbe. Elle l’a invitée à organiser dans les prochains jours une rencontre avec la presse pour rectifier ces propos.

Séance tenante, Mme Vodjogbe a présenté ses excusé aux responsables de la mairie.

« Dans ma déclaration, j’avais dit que les gros bras venant de la mairie. Je présente des excuses pour cela.  Parce qu’après la réunion que nous venons d’avoir, le maire et ses collaborateurs m’ont rassuré qu’ils ne reconnaissent pas ces gros bras », a-t-elle indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici