Togo : le rôle du FAIEJ en matière d’entrepreneuriat des jeunes 

0
96

Trouver les fonds pour l’amorçage d’un projet, qui constitue les prémices d’un succès, reste le moment le plus délicat pour les jeunes en matière de financement. Cette période est particulièrement critique car les risques sont grands. Rares sont les banques qui acceptent d’apporter de l’argent à cette étape. Mais fort heureusement le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes(FAEIJ) depuis 2012 œuvre pour l’essor de l’entrepreneuriat au Togo. Quel rôle joue exactement le FAEIJ dans la vie des jeunes entrepreneurs ?

Les jeunes entrepreneurs peinent aujourd’hui en cette période de crise sanitaire à relever la tête. Cette situation a contribué à la multiplication d’autres sources de financements bénéficiant surtout aux particuliers. Du crowdfunding  aux micro-crédits, en passant par le prêt d’honneur, voici quelques exemples des solutions possibles recherchées par ces jeunes. En ces difficultés, le FAEIJ semble trouver la solution et depuis sa création en 2012, il accompagne les jeunes détenteurs d’idées innovantes à asseoir leur entreprise.

Le FAIEJ est un établissement public doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière et géré selon les règles de droit public. Il est régi entre autre par les dispositions notamment, la loi 2006-08 du 14 novembre 2006 portant création d’un Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes ; le décret 2007-028 du 14 mars 2007 portant application de la loi 2006-08 ; le décret 2012-019 du 17 avril 2012 qui modifie le décret 2007-028.

Le FAIEJ a son ancrage institutionnel auprès du ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes.

Depuis 2012 le FAEIJ à faciliter l’obtention de financements pour les jeunes (18-35 ans) porteurs d’idées de création d’entreprise. Il a permis de créer près de 5434 emplois directs pour plus de 03 milliards de crédits octroyés à la jeunesse togolaise en 2019, soit 2849 projets financés. Dans le même temps, 106.067 jeunes ont été sensibilisés ; 12.450 jeunes se sont inscrits au programme et 17.248 jeunes ont été formés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici