Togo : la jeunesse, un vivier important pour booster l’économie

0
64

Depuis 2005, le Togo a opté pour une politique sociale,économique basée sur la jeunesse. Cette jeunesse qui occupe la moitié de la population togolaise et qui représente 61℅ des sans emplois dans les milieux urbains et 81℅ dans les milieux ruraux a aujourd’hui plusieurs programmes initiés par le gouvernement qui leur permet d’entreprendre.

Ce sont les jeunes d’aujourd’hui qui bâtissent les économies et les sociétés de demain. Ils apportent leur énergie, leurs talents et leur créativité, ainsi qu’une contribution importante en tant que travailleurs productifs, entrepreneurs, consommateurs, acteurs du changement et membres de la société civile. Toutefois, en l’absence d’un nombre suffisant d’emplois ou d’emplois décents et durables, ces jeunes gens sont extrêmement vulnérables. La crise de l’emploi des jeunes est un élément intégral de la situation générale de l’emploi, mais revêt également des dimensions spécifiques.

L’emploi décent et productif pour les jeunes est un élément majeur de la Déclaration du Millénaire. Assurer le plein emploi et la possibilité pour chacun, y compris les femmes et les jeunes, de trouver un travail décent, est une cible de l’OMD 1, qui vise à éradiquer l’extrême pauvreté et la faim.

Les autorités togolaises ont vite compris et se sont lancées dans plusieurs intiatives pour permttre à cette jeunesse de s’épanouir. Ainsi en 5ans plus de 73.000 emplois ont été crées.

« Entre 2013 et 2018, plus de 73.000 emplois durables et 150.000 emplois temporaires ont été créés. Ceci grâce aux différents projets, programmes et mécanismes en rapport avec la promotion de l’employabilité, de l’auto-emploi et de l’aide à l’insertion socioprofessionnelle des jeunes, et de l’appui aux initiatives économiques des jeunes. Ces projets ou programmes ont été mis en œuvre pour répondre aux besoins des jeunes en quête d’emplois ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici