Togo: le gouvernement envisage de réhabiliter et de bitumer près de 600 km de routes d’ici 2022

0
54

Le gouvernement envisage de réhabiliter et de bitumer près de 600 km de routes d’ici 2022. La finalité est de fluidifier le trafic routier, faciliter l’accès aux zones enclavées et désengorger certains axes pièces maitresses du réseau routier au Togo.

L’ambition du gouvernement est de doter le Togo d’un réseau routier moderne facilitant le transport des personnes et des biens, l’écoulement des produits agricoles vers les grands centres urbains et assurant la sécurité routière. Le tout, en lien avec un des principaux objectifs du Plan National de Développement qui vise à faire du Togo un corridor. Le coût global des travaux est estimé à plus de 350 milliards FCFA. Les travaux concernent entres autres, dans le sud, les axes Tsévié-Kévé-Zolo, frontière avec le Ghana (65 km), Agou-Notsè (50 km), le Grand contournement de Lomé (de Baguida à Adétikopé – 42 km).

Dans la partie centrale et septentrionale, ce sont le contournement de Kara à partir du canton d’Awandjélo long de 21 km, et le Grand contournement d’Atakpamé (15 km), qui seront renforcés.

La réalisation des travaux bénéficiera de l’appui du Projet d’infrastructures et de développement urbain (PIDU) financé par la Banque mondiale pour améliorer les infrastructures des villes secondaires au Togo.

Les travaux de vaste programme du gouvernement concerneront également d’autres voies nationales longues de 322 kilomètres, difficilement praticables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici