Togo: la FAO octroie près de 131 millions FCFA à 7 organisations de production agricole et forestière

0
257

L’Organisation des nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) a lancé jeudi les activités marquant ses 40 ans de représentation au Togo. C’était au cours d’une cérémonie au cours de laquelle elle a signé un accord de financement avec ses partenaires locaux dans le cadre du mécanisme forêt et paysan.

Selon Aboudou Issifou, facilitateur national du mécanisme forêt et paysan, il est question de contribuer à la transformation des produits avec une plus-value et développer des systèmes de marchés de manière à pouvoir écouler les produits des structures bénéficiaires aussi bien au niveau local qu’international.

« Il est également question de contribuer à la restauration des paysages forestiers notamment en développant la filière des semences forestières de manière à pouvoir produire les plans de qualité et accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre de l’initiative à faire sain qui consiste à restaurer d’ici 2030, 1 400 000 hectares de forêt », a-t-il ajouté.

Au total, 7 organisations de production agricole et forestière ont bénéficié de ces subventions d’un montant estimé à 131 millions FCFA dans le cadre du mécanisme forêt et paysan 2020.

Il s’agit de la Coordination togolaise des organisations paysannes et de producteurs agricoles (CTOP), le Laboratoire de botanique et d’écologie végétale (LBEV) de l’Université de Lomé, Choco Togo, l’Union régionale des organisations des producteurs de céréales  de la région maritime (UROPC-Maritime), le Forum national des agriculteurs et éléveurs du Togo (FNAFT), l’Association paysanne pour la communication des ruraux (APCR) et la Fédération des unions des producteurs de café et de cacao (FUPROCAT).

Les bénéficiaires ont salué l’accompagnement de la FAO qui est venu au moment opportun.

« C’est une subvention qui est venue au bon moment. Il nous permettra d’être encore plus visibles dans toutes nos actions. Grâce à cet accord, d’autres partenaires sont en train de s’approcher parce qu’on est à la 2e phase. La première phase nous a permis de donner beaucoup de choses sur le plan structurel. Maintenant on est dans la valorisation et cela nous a permis aussi dynamiser nos coopératives et leur donner la possibilité d’avoir les plans d’affaire », s’est réjoui El Hadj Alidou Alassani, secretaire général de la CTOP.

Pour sa part, Oloutoundé Djiwa, assistant au représentant programme chargé du bureau FAO a dressé le bilan des actions menées par son institution au Togo.

« La FAO a aidé le Togo à mettre en place une structure de recherche agronomique à savoir l’Institut Technique de Recherche Agronomique (ITRA). L’institution a travaillé pour mieux valoriser les potentialités agricoles du Togo en matière de production halieutique que dans le domaine de la valorisation des produits forestiers non ligneux pour mettre en phase ce potentiel et surtout dans l’appui à la transformation des produits locaux. Au total, 326 initiatives de projets et programmes au Togo ont été développées par l’organisation au cours de ses 4 décennies. Des projets évalués à près de 70 milliards de FCFA », a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici