Togo: Des interventions sanitaires de masse annoncées pour juillet prochain

0
251

Des interventions sanitaires de masse telles que les campagnes de vaccination et de distribution de moustiquaires imprégnées seront faites en juillet prochain au Togo. L’annonce a été faite mardi par le ministère de la santé et de l’hygiène publique.

Ces interventions sanitaires de masse initiées par le gouvernement togolais et ses partenaires notamment l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) font suite à l’allègement des mesures de restriction des mouvements décidé par le gouvernement sur la base de l’évolution de la pandémie du coronavirus et des rapports du conseil scientifique confirmant sa stabilisation au Togo.

Elles seront l’occasion pour le ministère en charge de la santé de poursuivre sa mission de prévention de la santé publique à travers 5 grandes interventions prioritaires.

Les interventions sanitaires de masse consisteront en une riposte de vaccination des enfatnts de 0 à 5 ans contre la poliomyélite dans les régions maritime et Lomé commune et une campagne de riposte de vaccination contre la fièvre jaune chez les personnes âgées de 9 mois et plus à Galangashi dans le district sanitaire de l’Oti.

Elles prévoient aussi des cycles de chimio-prévention du paludisme saisonnier à la Sulfadoxine Pyrimétamine dans les régions des Savanes, de la Kara et Centrale et la distribution gratuite de moustiquaires à imprégnation durable (MID) sur toute l’étendue du territoire national et le traitement de masse (TDM) à l’Albendazole, Praziquantel et l’Ivermectine contre 3 maladies tropicales négligées notamment les géo-helminthiases, les schistosomiases et l’onchocercose.

Les opérations seront couplées de la supplémentation en Vitamine A et du déparasitage à l’Albendazole aux enfants de 6 à 59 mois.

« Les activités sanitaires de masse se dérouleront avec les agents de santé communautaire (ASC) des localités concernées pour chaque intervention dans le strict respect des mesures barrières contre la Covid-19 », a rassuré Prof Moustafa Mijiyawa, ministre en charge de la santé.

Selon la représentante résidente de l’OMS au Togo, Fatoumata Diallo les services doivent continuer malgré la Covid-19.

« Nous devons nous remettre au travail parce qu’on se rend compte de la recrudescence de beaucoup d’affections. Nous sommes aux côtés du gouvernement dans ses efforts», a-t-elle déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici