COVID19: les luttes Evala suspendues jusqu’à nouvel ordre

0
246

Le préfet de la Kozah et le comité le président du comité préfectoral des chefs traditionnels de la préfecture de la Kozah ont décidé le 2 juin dernier de suspendre jusqu’à nouvel ordre les luttes traditionnelles Evala 2020 et de le limiter symboliquement à la descente du souverain sacrificateur en accord avec les prêtres traditionnels. De même, il est annoncé la suspension des autres cérémonies (Akpéma, Kondona, habyè etc.) prévues au cours de l’année quinquennale 2020.

« Les luttes traditionnelles Evala 2020 sont suspendues jusqu’à nouvel ordre et se limitent symboliquement à la descente du souverain sacrificateur en accord avec les prêtres traditionnels. Il en est de même de même pour les autres cérémonies prévues (Akpéma, Kondona, habyè etc.) au cours de cette année quinquennale 2020 », indique un communiqué co-signé par le préfet de la Kozah, Bakali et le président du comité préfectoral des chefs traditionnels de la préfecture, Kouya Batcharo Sama.

Les autorités préfectorales de la Kozah justifient cette décision par l’actualité mondiale et les recommandations du gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus. Lesquelles recommandations imposent le respect des mesures barrières de confinement et des mesures de distanciation sociale pour réduire les risques de propagation de la maladie.

« Les chefs de cantons, de villages, de quartiers, de collectivités et de familles sont chargés à la bonne application de ces dispositions particulières pour protéger la population et se protéger contre la pandémie », ajoute le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici