Togo: Agbeyome, Adjamagbo et Attisso libérés et placés sous contrôle judiciaire

0
447

Agbeyome Kodjo ne passera pas le week-end dans les locaux du Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC). Le candidat de la dynamique Mgr Kodzro au scrutin présidentiel du 22 février dernier et ses collaborateurs, Brigitte Adjamagbo et Fulbert Attisso ont été libérés vendredi nuit après leur comparution devant le procureur de la République et le doyen des juges d’instruction. Ils sont désormais placés sous contrôle judiciaire.

Les conditions de contrôle judiciaire énoncées par le doyen des juges d’instruction, Awi Adjoli sont au nombre de 4.

Obligation de déférer aux différentes convocations aussitôt qu’il en sera requis ;

Interdiction de quitter le territoire national sans autorisation expresse ;

Interdiction de faire toute déclaration tendant à la remise en cause des résultats du scrutin présidentiel du 22 février 2020.

Interdiction de tous propos, déclarations ou attitudes tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel existant.

Agbeyome Kodjo a été arrêté mardi dernier suite une descente musclée des forces de défense et de sécurité dans sa maison pour trouble aggravé à l’ordre public, diffusion de fausses nouvelles, dénonciation calomnieuse et d’atteinte à la sûreté intérieur de l’Etat.

Jeudi et vendredi, Fulbert Attisso, le Coordinateur Général de la dynamique  Mgr  Kpodzro et Brigitte Adjamagbo, la porte-parole du candidat Agbeyome Kodjo ont été à leur tour invités au SCRIC avant de comparaitre vendredi nuit devant le procureur de la République et le doyen des juges d’instruction qui a décidé de leur libération sous les conditions susmentionnées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici