Infrastructures : l’espace routier togolais en plein essor

0
168

Depuis 2007, le gouvernement togolais a lancé les grands travaux sur toute l’étendue du territoire. Le but est de faire du pays une plateforme puissante grâce à ces infrastructures routières. En 2015, les résultats parlent d’eux-mêmes, le gouvernement a réceptionné plusieurs infrastructures faisant de Lomé, une ville attrayante aussi bien pour le tourisme que pour les hommes d’affaires.

Loin de se contenter de ce qui a été fait, le gouvernement continue par investir dans ce domaine. C’est ainsi qu’il a annoncé dans ce mois d’Avril, l’élargissement de la route Lomé Kpalimé sur la Nationale N 5 et d’autres aménagements. Ces touches viennent ainsi répondre aux objectifs fixés par les autorités pour faire du Togo un espace routier performant dans la sous région.

Il est question de la construction et la mise en 2×3 voies du tronçon Todman-Zanguera (sud-ouest de Lomé) long de 15 kilomètres. Mais pas que ! On annonce également l’aménagement en 2×2 voies du tronçon Zanguera-Noepé (08 kilomètres) ainsi que la réalisation d’une chaussée de 02 voies entre Noépé et Kpalimé, soit sur une distance de 91 kilomètres ainsi que la construction des bassins de rétention d’eau à Todman, Ségbé et Adidogomé.

Le projet est financé à hauteur de 20 milliards de francs CFA par l’Etat togolais à travers le Fonds routier (FR). Cette nouvelle infrastructure que va bénéficier les riverains et les passagers aura des impacts positifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici