Togo: des jeunes mobilisés pour défendre Agbeyome reprimés par les forces de l’ordre

0
1397

Des éléments de la gendarmerie ont encerclé ce matin le domicile d’Agbeyome Kodjo. Le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro à l’élection présidentielle du 22 février dernier devrait répondre ce jeudi à une invitation du Service Central de Recherches et d’Investigations Criminelles (SCRIC) de la gendarmerie nationale. Mais, on apprend que les jeunes qui voulaient faire ombrage à une éventuelle interpellation de l’ancien premier qui ne pourrait pas pour une seconde se présenter lui-même à cause de son état de santé, ont été reprimés à coups de gaz lacrymogènes.

Il n’y a pas de passage pour rentrer ni sortir du domicile d’Agbeyome Kodjo. Les jeunes qui s’apprêtent à empêcher un éventuel embarquement d’Agbeyome Kodjo pour le mettre à la disposition du SCRIC pour une enquête judiciaire ont été tout simplement dispersés par des éléments de la gendarmerie qui y ont érigé un dispositif sécuritaire impressionnant.

Le quartier de Forever où se trouve le domicile de M. Kodjo et celui de Nukafu sont fait le théâtre d’une manifestation réprimée par les forces de la gendarmerie.

Agbeyome Kodjo qui dit être le vrai vainqueur du scrutin est accusé d’avoir « nommé un premier ministre », synonyme d’un « coup d’Etat », « diffusé de fausses informations, dénonciations calomnieuses », « créé un site web », et pour s’être « s’adressé aux forces de l’ordre et de sécurité » en tant que Président de la République, ce qui constitue des « des troubles à l’ordre public ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici