Lutte contre le Covid-19: Gnassingbé en appelle au sens de la responsabilité individuelle et collective

0
220

Le Chef de l’Etat togolais s’est adressé dimanche à la nation au sujet de la pandémie du Coronavirus (Covid-19). Dans le message très attendu par les togolais, Faure Gnassingbé a appelé au sens de la responsabilité individuelle et collective et au respect strict des règles édictées par le gouvernement afin de freiner l’introduction et d’endiguer la propagation de ce virus mortel.

Comme il le fait toujours lorsque les circonstances l’exigent, le Chef de l’Etat s’est une fois encore adressé à la nation au sujet de la pandémie du Coronavirus. Dès l’entame de son message, Faure Gnassingbé a relevé que le Togo n’est malheureusement pas épargné de la pandémie du Coronavirus auquel le monde est actuellement confronté. Il a déploré que le pays ait déjà enregistré 16 cas testés positifs au Covid-19.

Selon Faure Gnassingbé, pour analyser l’évolution de la situation et envisager les mesures idoines, le mal a été assez appréhendé et un comité de crise qu’il préside personnellement et qui se réunit régulièrement a été mise en place. Le Président togolais indique que dès la confirmation du premier cas au Togo, plusieurs mesures de prévention et des restrictions ont été généralisées pour limiter la propagation du coronavirus dans le pays.

« Afin de freiner l’introduction et d’endiguer la propagation de ce virus mortel,  j’en appelle à notre sens de responsabilité individuelle et collective. Je nous invite au respect strict des règles édictées par le gouvernement, jour après jour et sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il lancé.

Le Chef de l’Etat a ensuite appelé à l’adoption des gestes barrières. « Je nous exhorte à adopter les gestes barrières tels que conseillés par l’OMS : se laver régulièrement les mains à l’eau et au savon, ou avec du gel hydroalcoolique, éviter les contacts physiques au maximum, tousser dans le coude », a-t-il rappelé.

Faure Gnassingbé rend un hommage mérité au personnel médical pour le courage, le sens du devoir sacrificiel et du patriotisme aux côtés des patients souffrants dont il sollicite la disponibilité permanente en vue d’une intervention améliorée des services de santé et une prise en charge optimale des victimes.

M. Gnassingbé promet de mobiliser des énergies des ressources afin de venir à bout de ce mal pernicieux.

« En ces moments pénibles pour la communauté internationale, pour nous tous, je reste toutefois convaincu que dans la discipline, le civisme et avec l’ingéniosité de notre peuple, nous réussirons à combattre efficacement cette épidémie », a-t-il conclu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici