Gnassingbé à Sokodé : ‘cette mobilisation est le plus grand cadeau de toute la campagne’

0
79

C’est une mobilisation sans précédente au tour de sa campagne depuis 6 février dernier. Faure Gnassingbé est ému de voir cette marée humaine rassemblée à Sokodé sur le terrain de EPP Koma 1 ce jeudi dans le cadre de son opération de charme. Ces populations qui ont répondu à l’appel des cadres du milieu, ont accueilli avec une grande ferveur, le candidat de l’Union pour la République pour le scrutin présidentiel du 22 février.

La ville de sokodé a relevé le défi d’une cité imprenable. Elle a démontré aux yeux de l’opinion que malgré les soubresauts intervenus au cours des années 2017, la ville reste encore debout et prête a porté haut le flambeau du candidat UNIR pour la victoire finale au soir du 22 février.

Après avoir demandé une minuite de silence en mémoire des morts et sa compension aux blessés, Faure Gnassingbé a laissé entendre :  » J’ai tenu à faire ce geste parce que nous dev on ne savoir qu’à chaque fois que nous nous opposons avec violebce, il n’y a jamais de gagnant, il n’y a jamais de perdant. C’est toujours le Togo qui perd Car rien ne peut justifier, rien ne peut mériter que le sang d’un togolais coule, si ce n’est pour défendre la patrie quand elle est attaquée ».

Revenant sur les menances sécuritaires qui planent sur la sous région, il a lancé un appel à toutes les couches sociales : « Si nous ne sommes pas unis, s’il n’y a pas de cohésion nationale, nous ne pourrons pas vaincre le terrorisme qui frappe à notre porte. Et je veux pouvoir compter sur vous, ce qui se passe ailleurs, n’est pas seulement une affaire des militairzs, nous avons besoin aussi des chefs religieux, nous avons besoin aussi des jeunes , de nos mamans pour lutter contre le terrorisme » a t-il lancé entendre.

Notons aussi que des témoignages de certains bénéficiaires des programmes institués par le gouvernement ont colloboré les grands oeuvres qu’a accomplies le président sortant.

L’opération de charme se poursuit dans le grand Nord en attendant la descente du cortège présidentielle vendredi.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici