Coopération : le Togo signe avec le Bénin un accord-cadre et un mémorandum

Le Togo et le Bénin viennent de renforcer leur relation de coopération. Les deux pays ont signé lundi à Gand-Popo un accord-cadre de coopération transfrontalière et un mémorandum de coopération sécuritaire. La signature des documents est intervenue entre le ministre togolais en charge des affaires étrangères, Robert Dussey et son homologue béninois, Aurélien Agbenonci.

Il est question pour deux pays appartenant à un même espace sous-régional et ayant une commune dépendance, des communes vulnérabilités et défis communs d’agir ensemble. Mieux, explique Robert Dussey, l’époque actuelle exige aux hommes et aux Etats de se  rencontrer pour coopérer et mener des actions communes.

« L’accord-cadre de coopération transfrontalière et le mémorandum d’entente que nous avons signés aujourd’hui viennent doter les relations entre nos deux Etats de nouveaux cadres normatifs dans un temps historique où il nous faut coopérer plus pour le développement, coopérer plus pour l’intégration régionale et africaine, coopérer plus pour la sécurité et la stabilité de chacun de nos pays et de la sous-région », a-t-il précisé.

Par ailleurs, le chef de la diplomatie togolaise indique que la sécurité intérieure des pays dépend de la situation sécuritaire de la sous-région. Pour lui, la sécurité nationale exige des efforts endogènes, toutefois elle doit également être une lutte commune pour les gouvernements de la sous-région.

« La mise en réseau des stratégies nationales de sécurité est aujourd’hui la solution. La lutte contre la criminalité, la piraterie maritime, la cyber-insécurité et le terrorisme et l’action qu’elles impliquent, de part et d’autre de nos frontières, doivent se déployer dans le cadre d’une vision partagée des responsabilités qui engage chaque partie à travailler dans un esprit de co-dépendance et de co-responsabilité », a-t-il souligné.

En somme, Prof. Robert Dussey fait remarquer que la décision de renforcer et d’accélérer des élans de coopération transfrontalière est la meilleure parce que lucide et en phase avec l’esprit du temps ».

Notons que les deux parties ont juste après la signature des documents ont procédé à une remise d’équipements devant servir au développement des activités génératrices de revenus aux populations à Agoué, Ayiguinnou au Bénin et Djetta au Togo.

TOGO EN LIVE

Read Previous

Sky bar R+, un nouveau cadre pour vos moments de détente à Lomé

Read Next

Le projet ‘Bouge avec le 228’ lancé pour promouvoir la consommation des produits locaux

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *