Le projet CIZO, un frein pour le déboisement

0
202

Les avantages que procurent le projet CIZO sont énormes. Non seulement il favorise un accès à moindre coût à l’électricité mais il impacte aussi les activités économiques des ménages. Pour que ces activités prospèrent dans de bonnes conditions, il faut un environnement sain et bien protégé. Sur ce point précis, le projet tient énormément rigeur.

Le projet CIZO en généreral a des impacts positifs suivants au niveau de l’environnement et du cadre de vie des populations : création d’emplois ; développement des activités économiques ; amélioration des conditions de vie de la population ; réduction de l’insécurité, etc.

Pour ce qui concerne les impacts positifs sur l’environnement, on constate que le projet CIZO contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serres (GES) dues à l’utilisation du bois et du pétrole comme source d’éclairage en milieu rural togolais. La réduction des émissions de GES est estimée dans la présente étude pour les composantes individuelles et communautaires de l’ordre de 160.000 tonnes de CO2 qui seront évitées à partir de 2022.

De même, on note une diminution de la consommation du charbon de bois et préservation des écosystèmes. L’utilisation de l’électricité pour certains besoins domestiques et ménagers pourra se traduire par une diminution des coupes de bois de chauffe et de la consommation du charbon de bois, contribuant ainsi à long terme à la diminution de la pression sur les forêts.

Somme toute, les écosystèmes forestiers sont actuellement dégradés par les populations rurales pour la fabrication de charbon de bois. Avec le projet CIZO, la production de charbon de bois est réduite et l’énergie solaire s’est substituée à l’utilisation du charbon de bois et du pétrole.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici