Le Togo signe un nouvel accord avec ses partenaires du secteur de la santé

0
184

Un accord de partenariat a été signé mardi entre le gouvernement togolais et ses partenaires du secteur de la santé.  L’accord dénommé « Compact » devra permettre aux partenaires du secteur de la santé de collaborer plus efficacement avec le Togo autour de la mise en œuvre du Plan national de développement sanitaire (PNDS, 2017-2022).

Le document a été paraphé par Tchabinandi Kolani Yentcharé, le ministre en charge de l’action représentant le ministre de la santé et Zigan Mawunyon, chef d’équipe de l’élaboration du Compact.

Selon les signataires, ce partenariat entre le Togo et ses partenaires du secteur de la santé permettra de soutenir la mise en œuvre du PNDS 2017-2022.

« L’accord de partenariat Compact est un pacte bâti sur les éléments programmatiques et principes clés qui est établit dans un cadre unique et harmonisé de concertation afin de mieux orienter les allocations des différentes ressources internes et externes en faveur du secteur de la santé en vue de soutenir la mise en œuvre du PNDS 2017-2022 », a indiqué Tchabinandi Kolani Yentcharé.

Pour sa part, le chef d’équipe de l’élaboration du Compact a indiqué qu’un comité national de coordination du secteur de la santé intégrant l’ensemble des parties prenantes doit être constitué pour la mise en œuvre de l’accord.

« Cet accord de partenariat est un cadre de négociation officialisé. Il permettra créer un cadre de dialogue entre le gouvernement togolais et les partenaires du secteur de la santé. C’est un engagement moral. Et cela suppose que tout acteur qui veut investir dans le système de santé devra s’aligner sur la stratégie nationale en matière de santé au Togo. On ne peut pas venir accompagner le pays et être en dehors de ce qui est prévu en matière de système de santé », a-t-il laissé entendre.

Rappelons que le PNDS a été adopté le 8 février 2017 en vue de relancer le débat autour des soins de santé primaires et renforcer le système de soins dans la perspective de la marche vers la couverture sanitaire universelle. L’engagement du gouvernement togolais dans sa mise en œuvre a permis de mobiliser 56,82 milliards de FCFA sur 42,909 milliards de FCFA prévus en 2017 et 58,05 milliards de FCFA sur  47, 799 milliards de FCFA qui devraient être mobilisés en 2018. Dans les années à venir, le budget  général de l’Etat alloué au ministère de la santé est de 5,58% en 2018 à 9,58% en 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici