Robert Dussey invite la diaspora à s’impliquer davantage dans le développement du Togo

0
292

Les travaux du Forum « HCTE-Réussites Diaspora » ont été ouverts jeudi à Lomé. La rencontre est ouverte par le ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, Robert Dussey en présence des 77 délégués pays du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). Durant deux jours, les participants vont procéder au renforcement institutionnel et manageriels de leurs capacités et suivre des communications sur des thématiques variées. Ce sera également l’occasion pour les 77 délégués pays devant siéger au HCTE d’être officiellement installés.

Le processus de mise en place du HCTE lancé en juillet dernier a pris fin en septembre par l’élection de 77 délégués pays. La création du HCTE répond au besoin d’assurer une organisation mieux structurée et plus efficiente des contributions de la diaspora togolaise au service du développement économique du Togo. Le HCTE entend fédérer les différentes associations de la diaspora togolaise dans le monde pour tirer meilleur profit de leur savoir-faire et de leurs potentialités multiformes.

C’est pour donc impliquer davantage la diaspora togolaise dans le développement du pays que le «Forum « HCTE-Réussites Diaspora » est initié.

« Votre présence au Forum HCTE-Réussites diaspora témoigne votre sens de la communauté. Le destin d’un pays se construit et le gouvernement veut construire celui du Togo avec vous. Dans sa marche vers le mieux-être, notre pays est en droit d’attendre plus d’implication de la diaspora sur toutes les questions y compris celles de développement », a déclaré Robert Dussey.

A son tour, le président de la Commission électorale indépendante (CEI) du HCTE Victor Womitso, a invité chacun des délégués à être proactif et à l’écoute de leurs compatriotes du pays d’accueil et à établir avec eux des relations de partenariat gagnant-gagnant.

« J’invite également le bureau du HCTE à maintenir un contact permanent avec le gouvernement particulièrement le ministère de tutelle », a-t-il ajouté.

Durant deux jours, les délégués pays du HCTE seront outillés sur leurs attributions et statut, leurs relations avec les missions diplomatiques ainsi des informations utiles sur les facilités et les possibilités que la nation offre à la diaspora

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici