Togo : Aliko Dangote s’installe, plus de 500 emplois en vue

0
400

Le Togo vient de donner à Dangote Industries Limited (DIL) l’autorisation d’installer ses unités de production sur son territoire. La société nigériane a signé jeudi à Lomé avec le ministre des mines et de l’énergie, deux accords de partenariat.

Les documents ont été paraphés par le Directeur général deDangote Industries Limited, Aliko Dangote, et le ministre des mines et de l’énergie, Marc Ably-Bidamon en présence du Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Le premier accord porte sur la valorisation et la transformation du phosphate togolais en engrais phosphatés à destination de la région ouest-africaine.

« D’un coût global de 2 milliards de dollars, le projet de développement minier démarre avant la fin de cette année », lit-on dans un communiqué de la Présidence de la République.

Le second concerne l’implantation d’une nouvelle cimenterie à base du clinker togolais et nigérian.

« L’usine aura la capacité de produire  annuellement 1,5 million de tonnes de ciments et permettra au gouvernement togolais de satisfaire la demande locale et d’approvisionner les pays voisins », ajoute le document.

Le démarrage des travaux est prévu au 1er trimestre 2020. En ce qui concerne la mise en service, elle est prévue avant la fin de l’année prochaine.

Les deux projets s’inscrivent dans la mise du Plan national de développement (2018-2022). Plus de 500 emplois directs seront créés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here