Octobre rose 2019 : EVN et LTCC mobilisent les différents acteurs contre le cancer

0
40

Depuis quelques années, l’Organisation Mondiale pour la Santé (OMS) et plusieurs partenaires ont lancé l’initiative mondiale de lutte contre le cancer en vue de montrer la voie à suivre et de porter une aide technique aux gouvernants. C’est dans cette optique que l’Association Espérance et Vie Nouvelle (EVN) et la Ligue togolaise contre le cancer (LTCC) en collaboration avec les Centres Hospitaliers et Cliniques du Togo, ont lancé ce jeudi à Lomé, les activités de la 11ème édition du mois « d’octobre rose » consacré à la lutte contre le cancer du sein.

Cette année, le mois « d’octobre rose » est placé sous le thème : « Femme : ton cancer c’est mon cancer ». Ce thème a fait l’objet d’une conférence débat jeudi par les spécialistes en la matière notamment le prof. Bellow du ministère de la Santé et Dr Ami Nono Nyame.

Selon l’OMS les causes du cancer sont diverses et sont pour la plus part liées à nos alimentations et ceux qui est déplorable est que cette maladie est de plus en plus fréquente chez les enfants de 0 à 15 ans. Globalement le taux  d’incidence varie de 50 à 200 par millions d’enfants. Pour ce qui concerne le cancer du sein d’après les spécialistes, il se caractérise le plus souvent par la présence d’une boule dans le sein, due à la transformation d’une cellule normale du corps en une cellule tumorale.

Au début, cette boule ne fait pas mal mais, s’il n’est pas dépisté tôt et enlevé, elle peut, non seulement, envahir tout le sein, mais également, provoquer la formation d’autres boules dans les autres parties du corps humain. Là, commencent des douleurs atroces jusqu’à ce que la mort s’en suive.

Pour Dr Nyame, le temps n’est plus à cacher le mal puisque les gouvernants et les décideurs mettent tout en œuvre en vue de soutenir rapidement ces femmes qui souffre de cette maladie qui peut être surtout évitée si elle est vite diagnostiquée. « La médecine a fait de grandes avancées en matière de traitement, mais il faut garder à l’esprit qu’une tumeur a plus de chance d’être guérie si elle est repérée très tôt. L’auto examen régulier des seins est donc un geste simple qui peut vous êtes salutaire », a-t-elle lancé.

Comme chaque année, cette édition du mois d’octobre rose sera marquée par plusieurs activités notamment les séances de sensibilisation et de dépistage du cancer.

Pour Domefaa Awuty, président de la LTCC, toutes les dispositions seront prises pour que chaque femme connait son statut enfin de prévenir ce mal qui prend des proportions inquiétantes dans notre pays. Nous serons comptés également sur le soutien des partenaires et l’Etat pour la réussite de nos activités » a-t-il soutenu.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here