Togo: 507 personnes dépistées à l’EPP Katanga par les Lions Club et le CMS du Port de Lomé

0
67

Les Lions Club du Togo poursuivent leurs actions de service communautaire comme ils savent si bien le faire auprès des populations les plus vulnérables. Après avoir offert ensemble avec les Rotary Club de Lomé mardi dernier des vivres et non vivres aux enfants de quatre orphelinats de Lomé, ils ont organisé le jeudi 10 octobre en collaboration avec le Centre médico-social (CMS) du Port Autonome de Lomé et la Fondation du Lions Clubs International (LCIF) une séance de dépistage ophtalmologique à l’attention des élèves de l’EPP Katanga (Nord-Est de Lomé). L’idée est d’aider à détecter les troubles visuels chez les enfants et d’aider à leur correction par des traitements appropriés.

Près de 180 millions de personnes ont une déficience visuelle à travers le monde. Et la couche la plus touchée, c’est les enfants. Ne donc pas détecter et traiter ces troubles visuels chez les enfants peut conduire à la cécité partielle ou totale et entraîner des problèmes sur leur développement, cursus scolaire, estime de soi et comportement socio-émotionnel.

« Les troubles visuels chez les enfants et les élèves en particulier sont souvent ignorés. Et le manque de traitement a un impact négatif sur leurs rendements scolaires ainsi que leur intégration sociale. C’est pourquoi, nous avons choisi d’organiser cette action de dépistage dans une école », a expliqué Mme Apollonia Tchotcho Kouvahey, Présidente des Lions du Togo.

Au total, 507 personnes dont 400 enfants et 107 adultes ont été dépistés au cours de cette séance. Les personnes dont les résultats montreront des troubles visuels seront pris en charge.

L’équipement ayant servi à faire le dépistage s’appelle Welch Allyn Spot Vision. C’est un bijou technologique conçu pour aider les utilisateurs à détecter les problèmes de vue rapidement et avec précision chez les patients dès l’âge de 6 mois jusqu’à l’âge adulte. Spot *Vision* examine les deux yeux en même temps à une distance d’un mètre afin de ne pas susciter de crainte. L’appareil détecte les vices réfractaires tels que la myopie (problèmes de vision de loin), l’hypermétropie (problèmes de vision de près), l’astigmatisme (vision floue), les précurseurs d’amblyopie, l’anisométropie (différence de réfraction), le strabisme (défaut de parallélisme), l’anisocorie (différences de taille des pupilles) etc.

L’initiative est saluée par le Chef service communication du Port Autonome de Lomé, Ahmed Awèmèwètou HALADOKO.

« J’aimerais au nom du Directeur général du Port Autonome de Lomé, remercier les Lions Club pour cette œuvre salvatrice. Car mieux voir, c’est mieux vivre. Le dépistage permettra donc de détecter les troubles visuels chez les enfants qui les trainent et de les traiter pour qu’ils puissent bien poursuivre leurs études », s’est-il réjoui.

Le Directeur de l’EPP Katanga, Macold Edem ATSOU a également apprécié la démarche des Lions Club du Togo. Il a saisi l’occasion pour leur exposer d’autres problèmes auxquels son établissement fait face.

Les Lions Clubs du Togo ne comptent pas s’arrêter en si bon chemin. Ils prévoient organiser d’autres actions de dépistage avec l’appui d’ophtalmologues, de structures sanitaires et de partenaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here