Togo: une conférence pour plancher sur les questions des jeunes samedi à Lomé

0
88

La jeunesse africaine ne doit plus s’inscrire dans la passivité et subir les décisions, mais elle doit plutôt beaucoup plus participer au procès des décisions sur tout ce qui concerne l’action publique. C’est la vision de Wake up mind. Cette association organise le 12 octobre prochain à l’attention de la jeunesse togolaise à l’hôtel Eda Oba à Lomé une conférence de consensus. La rencontre est placée sous le thème : « la formation, l’orientation et l’insertion professionnelle des jeunes : défis et perspectives ».

La conférence de consensus se veut un cadre de diagnostic des enjeux de la jeunesse togolaise liés à la formation, l’orientation et l’insertion professionnelle en vue de poser des bases des solutions adéquates.

Ouverte gratuitement à tous les jeunes, elle fait suite au constat selon lequel la jeunesse africaine en général et la jeunesse togolaise en particulier attend beaucoup trop des autorités publiques.

La conférence de consensus de Lomé sera rehaussée par d’éminents experts du secteur de l’éducation, de la formation, l’orientation, de l’insertion professionnelle et des entités existentielles qui travaillent déjà sur les questions de l’emploi, de la formation, d’orientation et de l’insertion professionnelle dont le professeur Dodzi Kokoroko, président de l’Université de Lomé, Mivédor Gbadamassi, directrice du Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ)…

« C’est une rencontre destinée aux jeunes soucieux de leur épanouissement. Elle devra amener la jeunesse togolaise à ne plus trop attendre des autorités », a indiqué Prince Bertrand Bahamboula, président de Wake up mind.

A cette occasion, les participants vont suivre des communications des différents experts. Il y aura des ateliers de consensus afin de donner l’opportunité aux jeunes d’échanger entre eux et de faire des propositions à soumettre aux experts pour la construction des projets. Après la conférence, des commissions composées d’experts et de jeunes seront en place pour le suivi et le financement de ces projets.

Après l’étape du Togo, l’initiative sera rééditée dans d’autres pays afin d’impacter toute la jeunesse africaine.

Notons que Wake up mind est une association panafricaine qui s’occupe des sujets liés la jeunesse. Elle est basée au Congo Brazzaville.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here