Vers le renforcement de la coopération bilatérale entre le Togo et le Burkina Faso

0
28

De nos jours, aucun pays du monde ne peut vivre en autarcie. C’est ce qu’ont compris le Togo et le Burkina-Faso qui depuis le 20 janvier 1984 étaient déjà liés par un accord portant création de la grande Commission mixte de coopération. Dans les soucis de booster cette relation, son Excellence Alpha BARRY et sa délégation sont à Lomé pour un atelier ouvert ce lundi par le ministre TIGNOKPA en charge de la Coopération. Il s’agit pour l’essentiel de parcourir le premier lot de projets d’accord pour les actualiser et d’examiner les deux autres catégories de projets d’accord en vue de leur adoption.

Depuis sa création, la grande commission mixte de coopération entre la République Togolaise et le Burkina-Faso a connu deux sessions respectivement au nord du Togo(Kara) et à Ouagadougou. Lors de ces rencontres les experts des deux parties ont eu à toucher plusieurs domaines de coopération. Il s’agit entre autre de l’agriculture ; de la sécurité ; de la défense ; de l’enseignement supérieur ; de la formation technique et professionnelle ; de la justice ; de la santé ; du sport…

Pour le ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Alpha BARRY : « cette rencontre que nous voulons placer sous le signe du renforcement de la coopération bilatérale et de l’intégration régionale témoigne de la ferme volonté de nos deux chefs d’Etat de faire de la coopération entre nos deux pays, une école de coopération Sud-Sud au service du développement socio-économique et culturel de nos deux pays ».

De ce fait, M. BARRY invite les experts à mettre du sien afin qu’à l’issue de cette rencontre les deux pays puissent définitivement et effectivement mettre en évidence les différents accords qui seront signés.

« Il serait de ce fait indiqué, à l’issue de cette rencontre, que les missions d’études soient encouragées afin que les experts des deux pays puissent s’imprégner des réalités mutuelles et asseoir une coopération à la mesuré de nos capacités et qui répondent à nos intérêts réciproques » a-t-il lancé.

Ouvrant la session, le ministre de la Planification du Développement et de la Coopération a salué la délégation du Burkina-Faso avec à sa tête son Excellence Alpha BARRY ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération.

« Je voudrais saisir l’opportunité de la rencontre d’aujourd’hui pour réitérer les remerciements et la gratitude du gouvernement togolais au gouvernement Burkinabè pour sa disponibilité à œuvrer à la consolidation des acquis de la coopération entre le Togo et le Burkina-Faso », a laissé entendre le ministre qui pense que cette coopération va nourrir leur vaste programme de Développement notamment le PND et le Plan National de Développement Economique et Social (PNDES).

« Fort des ambitions du PND et celles poursuivies par le PNDES du Burkina-Faso, je reste convaincue que les accords de coopération qui résulteront de cette 3ème session de la grande commission mixte contribueront à soutenir la mise en œuvre des objectifs de développement du Togo et du Burkina-Faso ». a-t-elle conclu.

A noter que la session prendra fin mardi avec d’importantes décisions qui vont contribuer à renforcer la coopération entre les deux pays.

Prudence A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here